Bamboo Spark, le mini test : 3ème partie

3ème partie après  les parties 1 et 2, plus le unboxing.

Après avoir testé l’écriture, passons à une pratique plus orientée illustration ou graphisme. Est ce que le Bamboo Spark avec son rendu numérique Noir & Blanc et un tracé assez gras peut être efficace? On l’a déjà écrit précédemment. Si vous voulez dessiner, c’est un peu râpé. Par contre, pour élaborer des prototypes, imaginer des concepts, capturer des figures, c’est pas mal. Pour des gens qui dessinent des story boards, le Bamboo Spark est un bon outil pour mettre des idées sur  le papier et le smartphone.

Sur la page ci-dessous, on a fait une synthèse d’un peu tout et là, côté rough, le Bamboo Spark, c’est sympa. On peut griffoner des débuts de storyboards ou mettre en forme de futures figures graphiques. On se répète mais cela fonctionne comme un bon bac à sable. Vous avez une idée, vous la mettez immédiatement sur votre carnet et que ce soit sur papier ou sur numérique, vous gardez une trace.

BS45

On a fait un test avec des figures précises, cercles et ligne droites. Tout est parfait lors du rendu numérique. On a fait aussi des tests de pression en dessinant 3 lignes sinueuses. Vous pouvez constater qu’une faible pression ne laisse aucune trace sur le rendu numérique. L’utilisation du Bamboo Spark pour des dessins géométriques peut être utile à un mathématicien en herbe ou à un architecte. Dessiner des plans avec des mesures ou des compositions précises est aussi une utilisation sympa du Bamboo Spark.

BS47

Au final, si leBamboo Spark n’est pas optimisé pour l’illustration ou le dessin, vous pouvez quand même réaliser des travaux plus proches du graphisme et amorcer les premiers traits qui permettent d’accoucher une idée sur papier.

Sinon on a testé un truc : on a scotché une photo d’un magazine (catalogue IKEA de Rhonda) sur le carnet et on a fait les contours des formes intéressantes avec le stylet. Si le portrait d’une fille n’est pas terrible (sans être minable), le résultat sur de l’immobilier n’est pas trop mal. Bonne utilisation au final pour les designers et même le rendu numérique apparaît plus concluant que le tracé sur papier. Pour les gens qui ne savent pas trop dessiner, utiliser du papier calque sur une image peut être une soluce pour récupérer quelque chose de précis sous format numérique et pouvoir l’exploiter ensuite sur un logiciel d’infographie.

BS44

BS43

BS49

Abordons maintenant un problème lors de l’export. Outre le changement de résolution selon si vous exportez avec l’app ou sur Inkspace (vous avez déjà été informés sur les résolutions PNG/JPG différentes dans le billet précédent), on en a profité pour vérifier les résolutions d’export PDF. L’export sur le Wacom Cloud, c’est du 612 x 792, par contre l’envoi dans le mail, la résolution devient plus grande avec du 1748 × 2480. En résumé, pour garder un document sur écran, passez par le Cloud, si vous comptez imprimer ou si vous avez beaucoup de petits éléments, passez par l’email.

Nous avons aussi constaté que lors des exports d’images, celles-ci n’étaient pas dans le bon sens. Si on peut sur l’ordi remettre facilement l’image à l’endroit avec Aperçu (sur Mac), cela devient plus problématique quand on envoie directement l’image dans une app du type Bamboo Paper, notamment quand on a choisi le format WILL.. Étant des chacals et faisant réellement des tests, on a noté que l’envoi sur Bamboo Paper et sur Cintiq Companion 2 affiche le document sur les 2 pages  et pas dans le bon sens. Impossible de le remettre à l’endroit ou de le placer sur 1 seule page (avec l’import d’une image, on peut la manipuler sans problème et lui donner l’orientation que l’on veut avec le touch à 2 doigts). Et comme on est des mega chacals, on s’est dit : « Tiens, on reuplode notre document retouché de Bamboo Paper au format WILL vers Inkspace. » Donc retour à l’envoyeur. Résultat : Inkspace affiche le cahier de Bamboo Paper en 2 pages avec notre dessin coupé. Zéro pointé pour l’échange d’un document WILL entre Bamboo Spark, Bamboo Paper, Inkspace et iPhone et Cintiq Companion. Autant tout échanger sous format image PNG.

3 captures de notre dessin IKEA. Le document a été exporté au format WILL de l’iPhone et ouvert dans Bamboo Paper sur la Cintiq Companion 2 (1er image). On note que notre image n’est pas dans le bon sens et elle s’affiche sur les 2 pages, tout au milieu (2ème image). À noter que le format WILL à 64 kos passe à plus de 600 kos après les retouches colorées dans Bamboo Paper. On a ajouté le logo Wacom, qu’on a pu manipuler à notre guise.

BS41

Interlude. On a lu un article sur le Guardian à propos du Bamboo Spark. Vu que l’auteur nous a gratifié d’un dessin de chat ridicule, on vous le met pour se moquer de lui. lol

2100

Chez nous, le chat est sur le Bamboo Spark aussi. 🙂

BS40

On a testé aussi l’épaisseur du carnet. Le Bamboo Spark est fourni avec avec un carnet de 30 pages, soit 5mm. On ne va pas très loin avec ça. Donc on a testé avec d’autres calepins de plus en plus épais. M. Adobe nous a fourni un beau carnet A5 brandé Behance ( 7 à 8 mm d’épaisseur) et on a retrouvé un vieux calepin de 100 page (1,2 cm). Comme on sent les coups, on a compris que le signal était reconnu comme celui des tablettes graphiques. Verdict : c’est à partir de 1,3 cm d’épaisseur que le signal n’est plus reconnu. Le rendu numérique enregistre alors un tracé mîté.

BS2

Le carnet de dessin d’Adobe/Behance a 50 pages de bonne facture ci-desous. La pression du stylet est aussi reconnue avec le vieux calepin de 100 pages.

BS48

On a testé avec un carnet de Post-It de plus de 2,7cm, à qui on a retiré des feuilles au fur et à mesure pour constater que c’est bien jusqu’à 1,2/1,3 cm d’épaisseur que la pression du stylet est parfaitement reconnue.

BS42

Comme on était parti sur du n’importe quoi, on a testé sur la main. Si le dessin est reconnu sur les doigts, la partie centrale est trop haute pour que le signal soit reconnu. C’était juste pour indiquer qu’on n’est pas forcé d’écrire sur un calepin pour récupérer un tracé en numérique.

BS46

Fin de cette 3eme partie. Une dernière et quatrième partie vous attend où on testera la reconnaissance d’écriture et l’utilisation du Bamboo Spark dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.