Rss
La log




















































fancy

Clip Studio Paint Pro






Avant de commencer, je précise à nouveau que cette partie ne vous explique pas Manga Studio dans son intégralité, mais vous informe sur l’utilisation de la tablette et du stylet avec les propriétés spécifiques du logiciel. C’est à dire que tous les outils de Manga Studio sont utilisables avec le stylet, tout comme avec la souris, mais certaines options ne sont destinées qu’aux possesseurs de tablette graphique et aux utilisateurs de stylet. Dans le cas de Manga Studio, il s’agit d’un logiciel de dessin et de réalisation de bande dessinée. La majorité des outils est optimisée pour le stylet d’une tablette graphique. Ne pas utiliser de tablette, excepté pour l’import d’objet 3D, ne profite à aucun utilisateur de ce logiciel.

Je rappelle que le menu Aide et les fichiers PDF du mode d’emploi associés au logiciel sont toujours les meilleures sources d’informations, pour tout infographiste.

Pour rappel, cette page dédiée à Clip Studio Paint est presque une pas identique à celle de l’application MAnga Studio, puisque Clip Studio Paint est son nouveau nom. Mais nous avons décidé de repartir à zéro pur cette application

Interface, Outils et Outils secondaires retour

L’interface ne change pas. Ce qui nous intéresse, ce sont les palettes concernant l’utilisation du stylet : la Barre d’outils (Outil) où se situent les outils de dessin et de retouche, la palette des Outils secondaires (car la sélection d’un outil modifie l’apparence de cette palette , par exemple l’outil Pen, ouvre sur les outils secondaires Pen et Marker présentés dans des onglets), la palette des Propriétés de l’outil ( ce ont tous les réglages de votre stylet, qui changent en fonction de l’outil, même certaines propriétés sont souvent présentes comme la Taille), la palette des Détails de l’Outil secondaire (il s’agit d’une palette qui regroupe tous les réglages du logiciel afin de définir ou personnaliser n’importe quel outil). S’ajoutent à cela la palette des tailles (vous avez toutes tailles définis – c’est la palette avec points plus ou moins grands dans l’image ci-dessous), tous les palettes dédiés aux couleurs, aux calques et sans oublier la palette dédié aux Propiétés du calque (elle sera obligatoire pour créer un certains type d’Outils secondaires).
Clip Studio Paint propose une multitude d’autres palettes et de fenêtre concernant la 3D, des outils de trames, des bibliothèques à foison. On abordera que celles qui seront utiles pour le stylet, notamment dans la création d’Outils secondaires.

Plus précisément, nous avons donc 6 outils qui prédisposent à l’utilisations sur stylet : Pen, Pencil, Brush, Air Brush, Decoration et Eraser. Chaque Outil modifie la palette de Outil secondaire où s’affichent tous les outils secondaires (en fait, les brosses…). Parfois, vous avez 1, 2, 3 une multitude d’outils secondaires (Décoration). Cette palette est connectée à la palette Propriété de l’outil, qui change en fonction de la sélection. En bas à droite de cette palette, vous avez 2 boutons [maj : maintenant 3 après une maj]. Le premier bouton permet de créer un nouvel outil (on voit cela plus tard et plus bas dans cette page), le second permet de supprimer un outil. Par exemple, si le Pen affiche des réglages comme Taille et Opacité , un Air Brush a la taille  des particules comme réglage particulier. Chaque outil secondaire a donc une palette des Options dédiée à ses propriétés, que vous pouvez modifier. En haut en droite, à l’emplacement du visuel de votre tracé (qui s’affiche avec la couleur sélectionnée et la reconnaissance de la pression), vous avez un bouton (une pince); ceci permet de verrouiller votre outil pour ne pas garder les modifications. Tout en bas à droite de cette palette, vous avez 2 icônes (2 boutons ): vous avez 2 boutons . Le premier bouton permet de restaurer les réglages par défaut; le second ouvre la palette Détail de l’Outil secondaire. Cette palette est complexe et universelle car elle propose un inventaire total des propriétés de tous les outils secondaires. Elle est utilisée aussi pour créer un certain type de brosse. On ertrouve donc, Taille du pinceau, Encre,… Pointe du pinceau,… Bordure aquarelle,…Correction, etc… Vous pouvez transformer un Pen en Air Brush en modifiant les réglages par exemple. Dans l’image ci-dessous, on aperçoit également la palette Taille de Pinceau. Il suffit de cliquer sur une taille pour que cela modifie la taille de votre outil. Sinon les réglages se présentent sous forme de slides, de boutons, de cases à cocher et d’icônes qui permettent d’accéder à une autre palette, celle des propriétés du stylet (on voit cela plus tard).

Voici l »inventaire total de chaque outil avec ses outils secondaires par défaut. ClipStudio Paint permet d’ajouter des nouveaux outils secondaires à cet inventaire par importation (le fameux 3eme bouton), par création, par enregistrement d’une modification  ou par duplication (on voit cela en détail plus tard).

Ci-dessous le Pen avec les deux outils secondaires : Pen et Marker. À noter qu’en faisant clic-droit sur l’outil dans la barre d’outils, vous pouvez changer son nom (remplacer le mot Pen par Plume) ou le supprimer… À noter également que les nom d’outils secondaires diffèrent parfois entre la verson MAC et PC (Mapping Pen sur Mac, Guru sur PC). Pen présente surtout des brosses type Plumes. Marker présente des outils secondaires type marqueur ou stylo avec parfois une pression du stylo qui gère la densité et non la taille.
Puis vient le Pencil avec Pencil (crayons) et Pastel (pastel, craie, mine de charbon).
Enfin le Brush avec Watercolor (aquarelle), Oil paint (peinture à l’huile) et  India Ink (encre de Chine). Ces brosses vont surtout utiliser le mélange des pixels pour aboutir à des effets picturaux. À noter chose importante : Clip Studio Paint propose par défait des calques en bitmap avec couleurs. Pour ces calques tous les effets sont réalisés. Mais… Si vous choisissez une propriété de calque Noir&Blanc ou Déradé de gris, et surtout si vous choisissez de travailler sur un calque vectoriel, certains de ses effets ne seront pas réalisés ou totalement modifiés. Si un outil comme Pen a le même tracé sur un calque Bitmap ou vectoriel , les outils qui font appel des propriétés de mélange, tout comme l’outil Color mixing (voir plus bas), fonctionnent peu ou pas sur un calque vectoriel. En gros, si vous ne comprenez pas pourquoi un effet ne fonctionne pas que ce soit en couleur ou en mélange, cela vient des propriétés du calque. Vous pouvez modifier cela dans la palette des propriétés (couleurs à Noir&Blanc) du calque ou faîte un clic-droit sur le calque en question (clic sur l’intitulé, par sur le visuel) pour le convertir en ce que vous voulez (bitmap/vectoriel/couleur/Noir&Blanc/Dégradés de gris). Vous créez un calque Bitmap (calque de pixellisation) et un calque de vecteur dans la palette des calques.

Air Brush  propose différents aérographes ou pulvérisateur.
L’outil Decoration propose 9 séries avec des bibliothèques allant de 5 à 13 outils secondaires. Effect, Hatching & Sand pattern, Cloth pattern, Pattern, Flower, Vegetation, Artificial scene, Natural scene et Ruled line. Les brosses sont vastes et très diverses. Elle proposent surtout la manipulation de formes et figures avec couleurs, soit par éparpillement (fleurs, étoiles par exemple), soit par alignement (barbelés) avec des aides (alignement automatique de poteaux télégraphiques). Vous avez des brosses qui utilisent la couleur choisie (celle d’avant plan en général) ou les 2 couleurs (arrière/avant plan) ou bien qui possèdent ses propres couleurs enregistrées.
Eraser propose des gommes tout simplement. Pareil que soir sur un calque bitmap (de pixellisation) ou vecteur, l’effet est différent. c’est pour cela que vous avez une gomme Vecteur.
Color mixing permet de modifier des pixels (surtout pour les calques Bitmap) par du flou, de la distorsion ou du mélange. Le Tampon de copie fait partie des Outils secondaires de cet outil.

L’outil Sélection permet aussi d’utiliser le stylet pour 2 outils secondaires Select/Clear Sélection. En effet, vous peignez avec l’outil. Par défaut, les propriétés du stylet ne sont pas activées. Mais vous pouvez le faire. On peut voir voir sur la palette de l’Outil secondaire le 3ème bouton apparu en bas à droite après une maj récente. Il s’agit d’un bouton d’importation de bouton. Vous pouvez ainsi importer des brosses téléchargées ou  sauvegardés. Le logiciel Clip Studio Paint propose par déafut beaucoup de bibliothèques , mais pouvez en importer directement par leur plateforme et là pas besoin de clqiuer sur le bouton. La pleteforme de contenu du logiciel est très riche car elle associe du contenu édité par des particuliers ou par la société éditrice.

Maintenant que nous avons eu un aperçu de l’interface, des palettes et des outils, entrons dans le détail des diférentes brosses et leur bibliothèque par défaut. Ces brosses sont appelées outils secondaires dans CSP. Il est à signaler que selon le calque bitmap (pixélisé/rastérizé ou vectoriel/tracé), l’effet peut être différent; cela conerne surtout les calques qui font appel aux mélanges de couleur ou au distorsion. Cela concerne aussi la gomme.

Pencil et Pastel proposent tous les deux des tracés assez identiques avec des variations notamment sur l’épaisseur et l’opacité.

Le Pen et Marker proposent également des outils sensiblement proches, même si les Makers sont plus riches en variation. Le Mapping Pen (sur Mac) est celui qui produit le tracé de plume le plus séduisant.

Watercolor (Aquarelle), Oil Painting (Peinture à l’huile) et Indian Ink (Encre de Chine). On note que la bibliothèque des Oil Paitning ets très peu fournie (3 brosses) à l’inverse des Watercolor. Ces brosses proposent des mélanges de pixels sur des calques Bitmap.

Ci-dessous, les différentes brosses de Mélange de couleurs (Color mixing) et les Gommes.

 

L’Aérographe.

Lorsque vous utilisez un calque vectoriel, le tracé devient un vecteur et laisse apparaître son ossature avec ses points (carrés rouges). Vous pouvez manipuler votre tracé grâce à divers outils et lui donner la forme ou l’épaisseur que vous voulez. Voici quelques modifications grâce aux outils secondaires Correct Line.

ATTENTON : si pour des brosses comme le Pen, le tracé vectoriel est identique, de visu ,à celui réalisé sur un calque Bitmap, il n’en rien losrqu’il s’agit d’outils qui mélangent les couleurs ou mélangent les pixels. Ci-dessous une comparaison entre quelques rendus sur un calque Bitmap et un calque vectoriel (#V) de différents outils secondaires. Cette difféernce agit surtout avec des outils picturaux (Aquarelle, Huile, etc…) et de Color mixing.  En fait, il n’y a pas de mélange sur un  calque vectoriel. Donc c’est à vous de choisir quel calque sera le plus approprié sachant que les calques vectorielles sont les plus légers.Vous pouvez multiplier les 2 types de calque sur un même document.

La Gomme Vecteur [asuivre]…

Tout tracé vectoriel peut être modifié de cette façon que ce soit une case (Frame), une ligne de vitesse (Effect line), des divers matériaux type bulle ou ligne de vitesse. Que soit réalisé par un outil ou par un matériau.

En ce qui concerne les cases, même si Clip Studio Paint propose beaucoup de matériaux par défaut pour créer automatiquement une page remplie de cases, vous pouvez dessiner vos cases avec soit des formes géométriques précises (lignes droite) mais soit à main levée avec l’outil secondaire Plume bordure de cadre (Outil Frame). Outil qui reconnait la pression du stylet. Vous pouvez noter sur la palette des propriétés de l’Outil (palette de gauche ci-dessous), l’option sous forme de checkBox de l’option  au choix de tracé pixellisé/bitmap (Calque pixellisat) ou vectoriel. Vous comprenez que si vous voulez modifier ce tracé, cela s efera différenmment selon sa nature. À noter épaisses…. [A suivre]

 

 

categories