La montre connectée à stylet de Microsoft

On en découvre un peu plus sur le partenariat Microsoft-Wacom sur ce désormais fameux stylet. Il servira notamment pour la future montre connectée de Microsoft. Pas bête car lorsqu’on voit les dessins aux doigts catastrophiques sur l’Apple Watch, c’est quand même mieux de dessiner un petit coeur au stylet. Pour l’instant, c’est le secret total. Pas de photo qui circule. Pas de suppositions 3D de Win Fans, qui sont très actifs sur le web. Pas de graphique de brevet non plus. Microsoft et Wacom ont vraiment soigné le secret de leur initiative innovante. Pas non plus d’articles chinois présentés toujours par des experts aux infos fiables. Pas non plus de nom. X-Watch? Mic-montre? WinWatch?

Par contre, la grosse info qu’on peut vous apporter. C’est que cette montre fonctionnera à fond avec Cortana et que dernière tout ça, pour gérer l’association de cette montre à W10, Steve Ballmer, surnommé BigBall pour les initiés, fera son retour. On dit même que le premier motif de fond d’écran sera son visage, comme l’avait été Mickey pour l’Apple Watch.

Les bracelets seront de la partie aussi. Élection américaine oblige, afin de contrer la Trumpmania, les bracelets afficheront les couleurs du drapeau mexicain. Pour l’Europe, les drapeaux syrien, erythréens et  afghans seront également de la partie, car Microsoft voit en ces populations des futurs clients potentiels. En effet, une étude sur ces pays montrent que leurs habitants connaissent à 90% Microsoft et seulement 32% Apple. L’explication : la pomme n’est pas le fruit préféré de ces personnes. Certains n’en n’ont jamais mangé.

Des modèles, surnommés M3, « pour « Mobile Moderne Men » (en fait, nouvelle appellation pour réfugiés, migrants, déplacés) seront équipés d’un système Argos, de Gps et seront imperméables, car Microsoft croient que la mobilité est l’avenir de l’humanité. Il y a une forte rumeur que Ballmer himself soit présent à Raqqa pour lancer le produit. Quand la ville sera libre, of course. Le stylet ne sera pas juste là pour écrire, il pourra servir de lumière à longue portée pour se faire remarquer par les bateaux. Le stylet est l’objet de ralliment par excellence.

Pas de sécurité, ni de cryptage pour éviter le blocage de la montre. Microsoft ne veut pas être « collabo » des terroristes (dixit une personne importante de Microsoft selon une source slovène), donc certains modèles auront le label « FBI Ready » ou « NSA inside ». Ballmer aurait dit en privée, « on n’est des fi*ttes comme Cook » (exactement selon une source ouïghours : ‘we don’t suck as Cook. »). On attend donc la réponse du PDG d’Apple. Selon l’expert azerbaïdjanais, Hakou Gadjadihokoli, qui ne se trompe jamais, Tim Cook aurait dit dans une réunion ultra secrète : « J’ai des photos de lui, refoulé du backroom de SanFrancisca Club. Et pour se faire refouler du San Francisca, il faut le faire! Il accepte mêmes les nains mexicains sans papier (Mobile Mexican Dwarfs dans le texte). »

Comme le dit le fameux proverbe esquimau, « le phoque porte toujours sa montre au poignet », on peut donc penser que les montres connectées au stylet seront le nouveau champ de bataille entre les deux mastodontes américain. En attendant la venue de Samsung. Wacom, de son côté, comme d’hab’ participera à la bataille du milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.