SmudgeGuard : un doigt ou deux

Dans la série des accessoires pour tablettes non brandés Wacom, il est intéressant de parler de la société Smudgeguard qui fabrique un gant pour utilisateur de tablettes graphiques. Ce gant a la particularité de recouvrir juste la paume et 1 doigt. Maintenant est sorti, il y a peu, un nouveau modèle avec… 2 doigts et se nomme fièrement SmudgeGuard 2. C’est un peu comme Robocop et Robocop 2.

L’utilité du gant est simple : il évite de salir sa paume et le côté de l’auriculaire quand vous appuyez votre main sur votre tablette. Certes, manipuler un Grip Pen sur une tablette n’est pas aussi salissant que dessiner avec un fusain sur une feuille de papier à grain, mais cela vous évite de laver votre main à la fin de la journée. Pour ceux qui transpirent aussi des mains (les mains moites), cela permet de ne pas avoir la paume qui accroche sur la surface.
Plus utile est le gant SmudgeGuard sur une Cintiq, car cela ne laisse pas de traces de doigts et de paume sur l’écran et également cela efface celle existantes.

Qu’est ce qui est le mieux ? 1 doigt ou 2 doigts… En fait, c’est votre façon de tenir votre stylet qui décide. Regarder votre annulaire. S’il se balade trop sur la tablette, prenez les 2 doigts.
Bien sûr, le gant SmudgeGuard fonctionne pour les gauchers. Évitez aussi d’avoir de grosses bagues.

La texture est constituée de 87% de nylon et 12% de Spandex. Le tissu est très fin et se tend facilement comme un élastique.Il n’est pas assez épais pour nuire à l’utilisation d’une surface tactile comme la Bamboo Pen&Touch ou un iPad. Justement la société SmudgeGuard compte fabriquer un futur gant dédié à l’iPad dans un futur proche (info d’un fidèle lecteur – ça fait bien d’écrier  » fidèle lecteur »… C’est écrit sur le faq du site de SmudgeGuard). Cette texture noire (il n’existe pas en version blanche comme l’iPhone) est lavable. Mais bon, si vous êtes un mec, vous ne lavez jamais. Donc le le gant SmudgeGuard est toujours « mettable ».

Pour sélectionner la taille de votre gant, vous avez une sorte de règle qui n’est pas très claire. Si vous êtes est un géant, prenez la taille XL. Sinon, si vous faîtes 1m80 (vous, pas votre main), prenez la taille L, en dessous, prenez la taille M. De toute façon, le tissu est extensible, donc si vous avez pris une taille en dessous comme M au lieu de L, pas trop de soucis, vous n’aurez pas le ou les 2 doigts serrés (voir les 2 photos ci-dessous).

Si vous voulez les tailles exactes, allez sur leur site à cette page. Mais on vous a fait une capture, car on est seigneur :

Vous pouvez admirer justement leur règle super précise…

Côté couleurs, sur leur site, vous en avez plusieurs : noir, bleu cyan, bordeaux/rich burgundy ou rose/sweet lavender (réaction du petit Prince : « ça fait pas un peu gay, ces 3 dernières couleurs ?.. ») Il est vrai que l’inventeur du gant est une femme, d’où certainement le choix des couleurs. Sinon, je n’ai vu que des gants noirs dans les sites en ligne et chez eux, le bleu a disparu.

Cela fait vraiment gant pour Sentaï, type France Five.

Côté prix, vous trouvez le moins cher en achetant directement sur leur site avec la conversion euro-dollars (bien sûr, si l’Euro n’existe plus et les États-Unis s’effondrent en octobre, je ne sais pas combien cela coûtera en Yuan ou en Néo-Franc). Cela donne 15 (le 1) et 17 $ (le 2) sans l’envoi (+ 3$, semble t’il). Par contre, il faut payer par un compte Paypal, et je n’ai pas vérifié les frais de port : + 3$, semble t’il (la société SmudgeGuard est aux USA et Canada). Si vous voulez acheter autre part, sur un autre site en ligne, les prix sont exorbitants; c’est presque le double, du type 30€ sans les frais de port. Seul le e-store de Wacom propose un prix sympa, identique en euros à celui en dollars sans conversion. Pour un SmudgeGuard 2 (plus cher que le 1- et oui, un doigt en plus, ça coûte plus), il faut compter environ 15€ TTC & 17€ + 6€ de port.

N’ayant fait aucune blague vaseuse et licensieuse sur le 1 doigt ou 2, Rhonda nous a autorisé à nous lâcher en fin de billet.
Pour finir, il est clair que le gant SmudgeGuard est totalement esthétique et peut faire vraiment un élément d’apparat lors d’un événement. Ici dans un concert Métal, ça peut le faire :

Cela peut fonctionner aussi pendant un concert d’un sosie de Mickäel Jackson. Mais surtout, cela est fortement recommandé, le SmudgeGuard se marrie totalement avec le look gothique ou SM. Pensez à découper le logo.

En conclusion, voici cette video explicative prise sur le site de SmudgeGuard. On peut noter le caractère détonant et entreprenant du jeune homme, son envie virevoltante à nous prouver l’utilité du gant grâce à un regard des plus hypnotisants.

Je pense que son type de jeu préféré doit être Mario Kart… La video fait toujours rire le petit Prince car il répète sans cesse :  » Regarde, Vince, on a l’impression que ce n’est pas son bras. C’est le bras velu d’un autre mec. Ils sont deux à faire la video, en fait. »

Dernière info, la vente est suspendue du 30 juin au 17 juillet sur le site, car ça part en vacances… Cela ne s’invente pas.

3 réflexions sur “SmudgeGuard : un doigt ou deux

  • 17 février 2018 à 16 h 56 min
    Permalien

    j’vous aimes, votre humour est mon préféré lâchez rien

  • 27 décembre 2020 à 3 h 11 min
    Permalien

    Arriver à de la misogynies et de l’homophobie dans un article de gant de dessin faut y aller 😒😐

  • 15 janvier 2021 à 17 h 32 min
    Permalien

    Ha, un héros de la justice sociale a réussi à relever une phrase heurtant sa sensibilitey, ce qu’il ne manque pas de relever via probablement le seul commentaire qu’il laissera ici sur un article datant d’il y a 10 ans…

    En dehors de ça merci pour le travail fourni sur ce site et les informations toujours utiles pour les artistes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.