Rss
archives
La log

















fancy

Le jour où Vince a fait une démo d’un soft qu’il ne connaissait pas

16 10 2019

0

vince_initiative

5eme bière ce soir. Je vous raconte un truc énorme. C’est simple. Nikon devait avoir son stand à Apple Expo. Mais brouille avec l’organisation à cause du prix trop excessif, donc Nikon, au dernier moment, plante tout le monde. Il devait présenter un nouveau logiciel pour le format Nef/Raw, le fameux Capture NX. Un logiciel qui n’était pas sorti, donc  qui était en exclu. Les gars de Nikon avaient formé une jeune fille externe pour la démo et uniquement pour l’événement, de mémoire, pour boucher les trous, à midi et vers 16h, sinon c’était des gens de Nikon qui devaient faire les démos offielles du soft toute la journée.
Mais là, comme tout est annulé, je sais plus mais je crois que c’est le stand de CU (Computer Unlimited), qui a accueilli Nikon pour les démos. Mais il n’y avait plus que la jeune fille, qui paniquait totalement, parce qu’elle se retrouvait seule. Donc on m’envoie en sauvetage sur leur stand, vu que je suis un peu le couteau suisse. Capture Nx proposait des U-points faits par Nik Software (ex-Nik multimedia, puis après Google Nik et Nik Collection by DXO et ne pas confondre avec Nikon). Je connaissais déjà, car Wacom et Nik avaient déjà été partenaires (des plugins en bundle avec des Graphires – je crois que c’était ça), donc on pouvait élargir la démo avec une utilisation d’une tablette Wacom. À part les U-points, je connaissais rien, vu, que, de mon côté, j’avais un Canon et pas un Nikon. Donc elle me forme un quart d’heure avant l’ouverture d’Apple Expo. Après elle fait sa démo en 1er pendant 1/2 heure; le logiciel ne fait que planter. lol La pauvre fille est au fond du trou. Arrive mon tour – cela va durer pendant 2 jours et toute la journée, ce manège, on alterne nos démos. Déjà, je commence, au lieu de dire Nikon, je dis Canon – ça part mal déjà. En plus, elle m’avait dit que les gens de Nikon allaient passer en secret pour vérifier les démos. Le logiciel plante comme d’hab’. Sinon j’ai fait mes démos à vue, je découvrais le logiciel en même temps que le public. Mais le matin en 1er jour d’événement, il n’y a pas grand monde, donc tous les ratés sont passés inaperçus.

Vers midi, on avait une pause J’en ai profité pour faire des tests sur le logiciel et j’ai découvert qu’il plantait avec certains combos. Une certaine association de filtres, de manips  – car le soft était avancé mais pas fini, faisait tout crasher, donc il était instable.Je rappelle : il était présenté, il n’était pas à la vente. Au final, avec la fille, on a déterminé les actions à ne pas reproduire lors de la démo. Déjà les soucis de plantage avaient été résolus. Au bout d’une journée, le logiciel était compris. De toute façon, il n’était pas compliqué, ça restait juste un logiciel Raw pour concurrencer le module Camera Raw d’Adobe, puisque  Capture NX traitait le format proprio de Nikon en natif, mais aussi les JPG des APN.

Les déboires de notre jeune fille ne se sont pas arrêtés là, car le dernier jour, elle est partie aux toilettes avec sa sacoche, qui renfermait le précieux CDRom avec le soft en exclu. Pas de chance, elle oublie sa sacoche. Paniquée, elle retourne aux toilettes pour récupérer son bien. Tout avait disparu avec le CDRom.lol Elle a failli faire une dépression. D’ailleurs, elle a quitté le parc des expos à la fin sans dire au revoir. De mon côté, j’ai rejoint le stand Wacom pour les derniers jours. Ça durait 4/5 jours, les Apple expos.

Vous voyez, on peut faire des démos avec micro et avec assurance sur un logiciel qu’on connait pas du tout. Le truc : quand vous faîtes un peu n’importe quoi avec le logiciel, vous revenez souvent en arrière, vu que vous découvrez les boutons et les résultats des actions, et là, vous sortez la phrase d’enfer : « La grande force du logiciel, c’est justement de pourvoir revenir en arrière et effacer rapidement vos actions. Ainsi, vous avez la possibilité de tester aisément des choix différents et diversifiés dans un total confort, et c’est ce qu’on demande à un logiciel : être au service de votre créativité qu’elle soit réfléchie ou bien spontanée, et ce dans une sérénité certaine. » Vous sortez des phrases comme ça et tout de suite ça passe. 20 ans d’expérience..
Vous avez soif ? Allez, on change. Une sangria, tavernier !




Catégories: Événement
Tags:

.:. .:. .:. .:. .:. .:. .:.



Nom (required)

Email (required)

Site Web

Laissez un commentaire sympa ou très intelligent