La Cintiq 24 HD : le plein de photos

Plein de photos sur la nouvelle Cintiq 24 HD, la plus grande Cintiq à ce jour, qui fait plus de 70 cm en largeur, qui fait dans les 30 kilos, qui offre une résolution de 1900 x 1200 et un rapport de 16:10 et qui est sortie à la vente fin septembre pour le prix de 2300€. Cette Cintiq ne permet pas la rotation, car la grandeur de l’écran ne le permet sur certaines positions. Également, l’arrivée de l’outil Rotation dans Photoshop ou Painter a rendu cette fonction caduc, puisque c’est le Touch Ring qui gère la rotation du document dans l’application. La Cintiq 24 a la technologie de l’Intuos4, c’est à dire un nouveau toucher du Grip Pen avec 2048 niveaux de pression.

Sur ces première photos, on peut voir les 2 Touch Ring avec les 3 modes, les 10 expresskeys. On peut noter l’apport d’une connexion Usb 2.0 sur le côté gauche et l’arrivée de 3 nouveaux boutons en haut à droite. L’objet, comme toutes les Cintiq, est très bien fini. On a un sentiment de classe, quand on est devant lui. La Cintiq est imposante, mais sobre.

On voit clairement cette nouvelle connexion USB 2.0 sur la photo en bas à gauche ci-dessus. On peut brancher ce qu’on veut dessus : Inkling, imprimante, DD externe, etc…

Le Copier coller de la fiche technique pour connaître toutes les infos.

Caractéristiques techniques générales

Tension d′entrée tension alternative 100 à 240 V, 50 Hz/60 Hz
Tension de sortie tension continue 24 V, 5,0 A
Consommation maximale 71 W, 2 W en mode veille, 1 W éteint
Dimensions 769,3 x 463,74 x 64,0 mm, sans socle
Poids 29,0 kg, avec socle

13,7 kg, sans socle

Interfaces DisplayPort, DVI, VGA, USB
Systèmes d′exploitation pris en charge Windows® : 7, Vista™, XP (32 / 64 bit) Macintosh®: OS X, version 10.5.8 ou posterieur
Socle positionnement flexible
Certifications et homologations VCCI Class B, FCC Part 15 Subpart B (class B) & C, CE, KCC, BSMI, C-tick, CB, CCC, GOST-R, China RoHS, Korean RoHS, EU RoHS

ÉCRAN

Type a-SI Active Matrix TFT LCD (H-IPS)
Dimensions de l′écran (en diagonale) 61 cm (24,1″)
Surface d′affichage 518,4 x 324,0 mm
Rapport largeur/hauteur 16:10
Résolution WUXGA (1 920 x 1 200 pixels)
Pas de pixel 0,27 mm x 0,27 mm
Couleurs 16,7 millions (à vérifier)
Luminosité 190 cd/m2
Rapport de contraste 550:1
Temps de réponse 13 ms
Angle de vision (horizontale/verticale) 178° / 178°
Plaque de recouvrement durcie, corrodée, traitement antireflet
Plug & Play DDC 2B, DDC/CI

TABLETTE

Technologie résonance électromagnétique
Surface active 518,4 x 324,0 mm
Résolution 0,005 mm par point (5 080 lignes par pouce)
Précision des coordonnées ± 0,5 mm, centre
Hauteur de lecture 5 mm, centre
Taux de transfert des données 133 points par sec.

STYLET

Type sensible à la pression, sans pile, sans fil
Interrupteurs pointe du stylet, deux boutons latéraux et effaceur
Pression d′activation de la pointe inférieure à 1 g
Niveaux de pression 2 048
Durée de vie de la pointe 10 millions de cycles
Poids ± 17 g
Zone de saisie en caoutchouc oui
Pointes de stylet fournis 6 pointes standard, 1 pointe tactile, 3 pointes feutre

Des photos sous des angles inhabituels. À W&mP, on vous offre des vues uniques et singulières. On peut constater la bonne finition. Les boutons habituels de réglages de la luminosité et des contrastes derrière l’écran. La Cintiq 24  a un gamut color assez vaste, qui atteint les 92% de l’Adobe RGB.

La Cintiq 24 HD possède un petit ventilateur qui permet de refroidir l’écran. Le souffle est très léger et court au démarrage.

Côté manipulation, il y a 2 éléments : l’interrupteur du socle et les poignées de l’écran.

La manip’ en 2 photos plus explicites : premièrement, l’interrupteur pour permettre l’inclinaison des bras, puis deuxièmement les poignées pour faire pivoter l’écran sur son axe. Les mouvements verticaux des bras et de l’écran sont très fluides.

La Cintiq en position couchée… Les bras sont à l’horizontal, l’écran est collé au bas ventre de l’utilisateur. La position est agréable. vous comprenez que, dans cette position, la rotation ne peut être que proscrite.

Le socle de la Cintiq pèse à lui tout seul environ 17 kilos. Cela permet de stabiliser l’écran.Il est clair qu’avec ce poids, l’ensemble ne bouge pas quand vous le manipulez. Ce socle n’abîme pas votre bureau, ce qui n’est pas trop le cas du trépied de la Cintiq 21.

Détail : l’écran accepte un pression de 10 kilos. Donc vous pouvez appuyez dessus sans soucis. Vous pouvez mettre un pack de 6 bouteilles d’eau d’1,5 L dessus sans que les bras flanchent.

Côté connexion, fini les câbles qui partent dans tous les sens. Maintenant, c’est à l’arrière de l’écran qu’ils sont rangés. Nouveauté, ces câbles sont divisés; il est donc facile de les remplacer. Avant tout était lié en un bloc, donc si un câble était fini, il fallait tout changer le boitier.

La Cintiq propose les connexion DVI ou VGA. Comme on peut voir dans l’image ci-dessus, c’est à l’arrière de la base du socle que tout se passe. Vous n’avez qu’à dévisser l’arrière et vous choisissez votre connexion. Wacom propose dans la boîte 2 vis en plus au cas vous en perdriez une à tout hasard. La Cintiq propose également le display en natif.

Si on s’attarde sur l’écran, on constate que la texture a été changé; la surface, comme on peut le voir, dépasse la zone active pour se coller aux rebords. Avant, changer cette texture coûtait dans les 500€. Maintenant, si vous changez votre surface car vous l’avez trop rayé, cela vous coûtera juste 50€. Un lecteur malheureux qui a découvert un sous pixel mort dans la vitre (pas pris en charge par la garantie) a donné le prix d’un remplacement de glace : 392,51€ HT. Wacom a donc séparé la glace de sa texture. On rappelle que lorsque vous dessinez sur une Cintiq, pensez à retirer vos bagues, montre ou bracelet, cela peut rayer la surface de l’écran (conseil de JLT).

Sur ces photos, on peut voir le Touch Ring avec ses modes, et également, la nouveauté, 3 boutons en haut à droite de l’écran.

Les3 boutons de gauche à droite ouvrent l’aide, le clavier de l’OsX (il peut être mis en fullscreen) et les préférences du driver . On peut sur une des photos l’affichage d’un des modes du Touch Ring; il n’y pas d’OLED sur la Cintiq comme sur l’Intuos4. Une Photo du calibrage de la Cintiq + une photo du lancement d’un soft.

L’épaisseur de la vitre semble plus réduite; ce qui permet d’avoir une pointe de Grip Pen plus proche de la réalisation du tracé derrière la vitre.

En gros plan pour bien voir l’écart.

À noter que le Grip Pen est présenté comme celui de l’Intuos 4, c’est à dire avec un reposoir qui contient les mines et la pince à mine. C’est un peu bizarre qu’il n’y ait pas un système d’accroche du stylet sur la Cintiq, comme ça l’est sur la Bamboo avec la sangle type vêtement brandé Wacom.

On peut constater que le voyant bleu indiquant la Cintiq en activité a été placé à l’arrière, suite à la demande des utilisateurs qui trouvaient cette lumière gênante lorsqu’elle était placée devant l’écran.

Dernière photo pour le fun : la poignée où on peut voir le câble de l’Inkling et le Touch Ring avec les Expresskeys.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *