Rss
La Boutique
La log















fancy

Adobe Photoshop 2019,: ce qui change beaucoup

27 10 2018

4

Nous avons noté plusieurs changements notables qui changeront les habitudes des illustrateurs/dessinateurs/digital artists sur Adobe Photoshop CC 2019.

[1] Nécessité de parler des changements de raccourcis clavier qui se calquent désormais sur les autres logiciels infographies. Le retour en arrière (type historique) Pomme-Alt-Z laisse place à  Pomme-Z tout simplement. La transformation  (Pomme-T) en gardant l’homothétie n’impose plus d’appuyer sur la touche Maj en même temps lors du cliquer-glisser. Adobe. nous alerte au lancement – c’est dire que c’est important.

Même si Adobe ne le dit pas sur ce cas, les retraits du Alt et du Maj facilitent grandement l’utilisation de Photoshop sur tablette tactile (et notamment l’iPad Pro). Avec ses ExpressKeys, les Wacom MobileStudio Pro s’en sortaient (tout comme les Cintiq HD), mais l’utilisation obligatoire de l’ExpressKey Remote (il faut l’avoir déjà pour les Wacom Cintiq Pro + C27QHD) gavait un peu.

[2] Autre fonction ajoutée et officiellement annoncée pour les utilisateurs de tablette tactile (en gros ceux avec le stylet surtout),  le verrouillage de l’espace de travail. Et oui, le stylet qui glisse plus rapidement qu’une souris pouvait retirer accidentellement la fenêtre du document de l’interface… Maintenant, on peut tout bloquer.

[3] On passe aux choses notables : la roue chromatique. Chose évidente. Adobe s’aligne donc – enfin – sur les autres logiciels d’infographie. Elle n’est pas présente par défaut (il ne faut pas exagérer non plus). À activer dans les options.

[4] La symétrie : présente dans la version précédente sous forme de bêta (devait être activée dans les préfs), la symétrie fait son apparition – enfin – dans Photoshop. Elle ne fonctionne qu’avec l’outil Pinceau (pas Pinceau mélangeur ou autre outil comme Doigt). Le procédé est habituel, tout comme le logo. Il y a plusieurs types de symétrie. Celles complexes ont eu des » réparations ». En effet, dans la version bêta, la symétrie Spirale faisait un peu n’importe quoi. On peut rendre invisible l’affichage de la symétrie qui fonctionne sur n’importe quel calque visible. Par contre, il n’y a pas de contrainte, c’est à dire de blocage du tracé si on mord sur la zone symétrique (comme sur SketchBook Pro – vu que c’est le logiciel qui a lancé la symétrie, on peut en parler).

En image, cela donne. L’icône apparaît dans la barre d’options qu’avec la sélection de  l’outil Pinceau. Tout autre outil utilisé ouvre une popup vous informant que l’outil n’est pas utilisable en mode symétrie (vous pouvez l »utiliser, mais il n’aura pas d’effet symétrique)

En pratique.

 

[5] Chose puissante qui changera la vie des dessinateurs : la possibilité de visualiser en mode miroir votre image dans une seconde fenêtre. Il est déjà possible de visualiser votre document dans 2 images. Ainsi, on peut travailler sur une zone rapprochée dans une fenêtre et voir l’ensemble sur une autre. Maintenant, on peut avoir un visuel inversé horizontalement en live. Pas tout à fait car votre tracé n’apparaît que lorsque vous finissez votre geste (vous levez le stylet). Mais ce confort de voir simultanément en image inversée votre document facilite le jugement de vos travaux avec un oeil nouveau et immédiat. Une aide plus que précieuse. Et si c’était cela, la grande nouveauté d’Adobe Photoshop CC 2019 ?

Dans un premier temps : [1] Nouvelle fenêtre pour ‘notre document‘, puis [2] Choisir 2 vignettes verticales.

Pour finir, il faut activer la Symétrie axe horizontal pour avoir 2 fenêtres  avec 2 visuels inversés de notre document.

On notera qu’il faut aller dans 2 menus Affichage et Fenêtre pour activer la fonction. Ce qui n’est pas très intuitif. « On pense » que ça va changer dans une version ultérieure. 🙂

[6] L’import 3D accéléré. Et oui. Avec l’ancienne version de Photoshop , importer un OBJ un peu lourd était quasiment mission impossible ou  il fallait attendre des heures. Chose étonnante car Dimension CC le faisait facilement. C’est fini désormais. En partie. Vous pouvez importer rapidement des Obj assez lourds. Franchement, si sur la Wacom MobileStudio Pro 16, il n’ y a pas de soucis, sur le Mac mini 2012, c’est très aléatoire. Parfois, il veut, parfois, il veut pas.

Un Obj crée sous  ZBrushcore (donc très lourd, si vous ne touchez pas trop au Zplugin Decimation …) est vite affiché (de 30 moi à 100mos sous WMSP16) désormais.

À noter que même si vous avez tout fusionné dans ZBrushCore pour obtenir 1 seul subtool afin d’exporter au format Obj, le calque 3D affiche tous les subtools.

S’il n’y pas d’UV map, il vous avertit. Chose cocasse : c’est le même message qu’affichait Dimension CC dans la version 2018 et qu’il ne fait plus dans version 2019.

Sinon Photoshop avec le Mac mini 2012 envoie « format de fichier incorrect » quand il ne peut pas ouvrir. Tests avec un même OBJ de 30 mos : au débu,t il était ouvert, puis Photoshop indique ce message, puis il indique qu’il y a un problème de mémoire… Actuellement on fait des tests pour comprendre ce côté « je veux/je veux pas ». On a essayé de rebooter le logiciel. Pas compris.

Pour finir, une constatation étrange (peut-être que c’était le cas avant), l’Espace de travail sur Mac et Pc quant au choix « les Indispensables » est différent. l’outil Rectangle n’apparait pas sur Windows. Est ce votre cas?

Pour finir (2), les splash screens (officiel et alternatif) d’Adobe Photoshop 2019 + le nouveau visuel l’icône, qui reprend celui d’un dossier. Chose cocasse : Adobe Photoshop 2019 correspond à la version 20.0.. Dans l’app Adobe CC, cela jouxte la version précédente, qui est Adobe Photoshop CC 2018 et qui est donc la version 19. En résumé, on a la version 2019 à coté de la version 19.




Catégories: Adobe, Photoshop

.:. .:. .:. .:. .:. .:. .:.



Cet article à été écrit le samedi, octobre 27th, 2018 a 22 h 34 min sous la catégorie Adobe, Photoshop. Vous pouvez suivre les commentaires de l'article en vous abonnant au RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien.


4 commentaires



  1. christopher écrit le 30. octobre 2018 a 20 h 28 min                  

    bonjour avez vous pu le tester sur mobile studio pro et du coup marche t’il mieux que son prédécesseur??

    1) est il toujours un gros mangeur de batterie??
    2) pour que le logiciel marche bien je dois me mettre en performance maximal est ce pareil?

  2. Vincenwoo écrit le 31. octobre 2018 a 16 h 42 min                  

    Sur la WMSP, pour l’instant, je n’ai pas trouvé de problème. C’est surtout sur Mojave que j’ai des plantages. Le touch fonctionne très bien (zoom, rotation). C’est surtout la symétrie qui est correcte maintenant (donc ça reste un truc de niche). Bibliothèque (à moins que je me trompe).

  3. Vincenwoo écrit le 01. novembre 2018 a 19 h 36 min                  

    1/ côté batterie. c’est pareil
    2/ comme je mets toujours à perf maxi- pas testé- vais voir

  4. Vincenwoo écrit le 03. novembre 2018 a 19 h 08 min                  

    Testé. En effet. On peut repasser en mode normal pour faire fonctionner correctement Photoshop mais aussi Illustrator. J’ai testé avec les versions précédentes : c’est aussi le cas.
    Donc soit la dernière maj change certaines choses qui font que la WMSP a besoin de moins de puissance pour faire fonctionner les softs correctement, soit comme il y a eu une maj de Windows 10, tout a été amélioré pour la maj d’Adobe par Microsoft (et par conséquent cela bénéficié aux anciennes versions).

Nom (required)

Email (required)

Site Web

Laissez un commentaire sympa ou très intelligent