Logo Hadopi : ça se dope et ça pique aussi

Vu un peu partout sur le web.
Le logo Hadopi utilise une typo interdite qui est la propriété de  France Telecom en tout illégalité.
Vu que personne n’aime la loi Hadopi, tout est bon pour niquer le processus.
C’est donc le logo qui fait les frais.

Copier-coller sur un des articles (celui de Libé de A.Boivin – j’en aurai pu prendre un autre) :

« un typographe, Jean-Baptiste Levée (son tweet), fait remarquer que le logo de la Haute Autorité, dévoilé vendredi par le ministère de la Culture, reprend la police officielle de France Télécom. Soit la typographie «Bienvenue» créée en 2000 par Jean-François Porchez, en association avec Landor Associates. Réalisée dans le cadre d’un contrat d’exclusivité avec France Télécom, elle ne peut donc pas être diffusée auprès du public, ni revendue. Or, le logo de l’Hadopi reprend bien la typographie «Bienvenue».

En l’utilisant, l’agence Plan Créatif, qui a conçu le logo de l’Hadopi, commet deux infractions. La première, avoir obtenu la police de caractères de manière illicite. La seconde, s’en être servi afin de réaliser un logotype revendu par la suite. »

Les site Korben.info a fait un gif animé (comme à la belle période du Maggiorisme) :

Le Logo >>>

79248-hadopi-logo-officiel

La superposition avec la typo de Porchez>>>

rtemagicc_f140d6e243

On peut rire du truc. Mais bon, ce n’est pas « le seul logo » à piquer une typo pour un projet (bon, là, c’est du lourd, c’est du national). Mais également aussi, certaines « typos officielles » ont tendance à toutes se « ressembler ».

Comme toujours, le plus rigolo, ce sont les excuses et les tentatives de rattraper le coup. Ce n’est pas le fax passé sous la table du PSG, mais on y presque :

« Hier matin, premier rebondissement. Via un communiqué, Plan Créatif explique qu’«à la suite d’une erreur de manipulation informatique, une esquisse de logotype qui avait été écartée lors des phases traditionnelles de vérification de similitude, a été malencontreusement présentée comme solution graphique définitive». Elle poursuit : «Cette erreur vient d’être réparée.» Et d’envoyer, en pièce jointe, le «vrai» logo (ci-dessous).

Dans l’après-midi, second rebondissement. Le nouveau logo, comme le premier, contient deux polices distinctes : la «Bliss» de Jeremy Tankard (utilisée à la fois dans l’ancien et le nouveau logo) et la «Fs Lola » de Jason Smith (qui vient remplacer la «Bienvenue»). Or, chacun des créateurs fait savoir, via Jean-François Porchez, que les licences pour l’utilisation de leurs polices n’ont été acquises par Plan Créatif que le matin même. Dans tous les cas de figure, l’agence n’avait donc pas acquis les droits nécessaires pour vendre le logo, qui a été déposé à l’Inpi (Institut national de la propriété intellectuelle) le 16 novembre. »

Bien sûr, on attend les révélations sur le prix qu’a payé le ministère de la culture pour ce logo, puisqu’en général, les chiffres sont assez exubérants pour des résultats pathétiques. On rappelle le logo de l’ANPE qui était un plagiat et le logo de l’EDF qui n’est même pas du graphisme.

Il y a vraiment un problème entre le graphisme et la République de France.lol Y’a t’il une identique graphique française?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.