Le Syndrome du Canal Carpien

Sur macgeneration.com, on parle du syndrome du canal carpien (SCC) par l’intermédiaire de l’article de David Kravets de Wired. Ce dernier souffre de ce Trouble Musculo-Squelettique (TMS).
Ce qui est intéressant dans l’article, c’est qu’il mentionne également le problème du positionnement du corps devant l’ordi.

En résumé, le syndrome du canal carpien est une douleur qui se manifeste à la main, le poignet et l’avant-bras à force de mouvements répétitifs. En ce qui concerne les utilisateurs de souris et de clavier d’ordi, cela arrive à force d’utiliser l’index pour les clics de la souris. Pour les infographistes, cela touche surtout ceux qui font du détourage à la plume car on multiplie les clics-clics.

Pour des détails très techniques, je vous renvoie à ces liens très clairs :
http://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/carpal.html
http://www.silicon.fr/ergonomie-poignets-douloureux-syndrome-du-canal-carpien-13750.html

Même si, selon les sources, le lien entre le SCC et l’utilisation de la souris/clavier n’est pas explicite, il est  « de plus en plus fréquemment observé chez les personnes travaillant sur un poste informatique non ergonomique » (surtout en France selon la déf ‘de SCC dans wikipedia.lol).

À part faire du déni, on s’aperçoit rapidement que si on utilise une souris longtemps pour faire des clics, on commence à avoir mal au doigt et au coude. Surtout si la souris est haute car cela force l’index à se lever plus haut alors que la main est à l’horizontale. C’est la raison essentielle pour laquelle toutes les souris Mac sont plates depuis le retour de Jobs à Apple . On note que la dernière Magic Mouse a été beaucoup critiquée du fait de sa platitude. Bah oui, justement, c’est pour éviter le SCC. Parfois, il y a des critiques qu’on ne comprend pas.
Second problème : lorsque les douleurs interviennent à la main ou au poignet, l’utilisateur a tendance à changer la position de son avant-bras et donc de son buste pour réduire le mal. Au bout d’un moment, le corps prend des poses assez inhabituelles aidées par des sièges au dossier glissant ou au pied mobile. En conclusion, toutes les chaises de bureau où le dos glisse et où on peut s’amuser à faire de la rotation, et bien toutes ces chaise, ça bousille le dos au bout d’un moment car le corps n’est pas droit. Un petit mal devient un grand mal.

Si je parle actuellement du syndrome du canal carpien, c’est que j’en ai parlé à Arles lors d’un workshop au début du mois dernier et cette article récent sur Wired  mentionnait les divers problèmes.

Quand  je parle du SCC, je fais à chaque fois part de mon expérience personnelle.

Voilà l’histoire habituelle que je raconte :

J’ai fait pendant presque 10 ans Apple Expo à Porte de Versaille et au fil des années, j’ai vu des gens venir au stand Wacom pour me dire qu’ils souffraient de ce mal (SCC) et que c’est leur médecin qui leur avait dit de se diriger vers les tablettes graphiques. La première personne, c’était en 2002 et c’était un vieux monsieur, cheveux blanc, presque la soixante dont le job était de détourer et retoucher les  images des basketteurs. En gros, il passait son temps à utiliser la plume sur Photoshop pour  le compte de « L’équipe ». La seconde personne, c’était 2 ans après, donc en 2004, et je donnais à cet homme en âge un peu plus de la quarantaine. Le type était en freelance, de mémoire, mais il avait un poste de DA. En gros, il ne devait plus trop bosser à la réalisation (lol), mais le problème, c’est que le médecin lui avait prescrit 1 mois de non utilisation de la souris car il avait la main totalement bloquée… Donc là, le SCC devient grave car ne plus pouvoir utiliser sa main, ça craint. Puis régulièrement, chaque année, j’ai eu une personne qui souffrait de ce mal et toutes ces personnes étaient de plus en plus jeunes. Si j’en parle, cela touche maintenant une personne (une femme) que je connais et qui a juste 35 ans. En plus avec la totale, c’est à dire, le mal de dos, l’obligation d’abandonner la souris pendant un mois (c’est toujours 1 mois d’ailleurs),… On peut se douter que dans pas longtemps, ce sont des personnes de 30 ans qui souffriront de SCC.

Perso, je pense que pour les gamins qui utilisent déjà une souris à 5 ans, il y aura des SCC avant l’âge de la majorité. Heureusement que le multitouch est déjà là.

Le gros problème du SCC, ce n’est pas le fait que vous êtes seulement obligés d’abandonner la souris, mais c’est le fait que même les gestes du quotidien deviennent douloureux : taper sur les claviers de téléphones, de digicodes, manipuler les couverts de la table (fourchette, couteau), faire de la couture (pour les filles) ou du scrapbooking ( 🙂 ). Tout simplement, la manipulation des objets qui demande une pression de l’index relance la douleur et je ne parle pas du mal de dos qui demande des séances de kiné et qui oblige surtout à changer toutes ses habitudes de déplacement et de positionnement.

Il est clair que le stylet permet de ne pas avoir ce problème de main et surtout une tablette avec un stylet vous oblige à vous tenir droit devant le moniteur. On n’est pas affalé avec le buste de travers. Donc la tablette discipline la position de votre corps et finalement c’est certainement cela le plus important. moi de mon côté, j’ai opté pour une veille chaise de grand-mère à 4 pied (pas de pied mobile) avec un grand dossier droit recouvert de tissus épais qui accroche le dos. Le siège ne bouge pas; le buste ne bouge pas.

Wacom, en France, n’utilise pas trop le SCC dans l’argumentation marketing (je le sais car je suis présent aux rdv experts) alors que le site américain en parle pas mal.

Il y a ce lien sur le Repetitiv Stress : http://www.wacom.com/comfort/index.cfm

Sinon voici 3 PDF de Wacom qui éclairent sur le sujet (clic droit pour télécharger). C’est en anglais.
Ergonomy Study
– Ergonomy way
Étude de cas

Extrait des PDF :

wacom_ergonomy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.