Le futur numérique par W&mP

L’équipe de Wacometmapomme.com a décidé de donner sa vision du futur sur l’évolution des téléphones, des tablettes et des ordis. Pourquoi? Pour 3 raisons : 1/ parce que Rhonda nous force à écrire un billet; elle est comme ça, Rhonda,  2/ parce que depuis l’iPad, on sent les coups; Vince a même retrouvé un texte sur son ancien wikiblog, début 2008, où il annonçait déjà les déboires de Palm, Blackberry et Nokia – sa phrase favorite « À ce stade, ce n’est plus de l’analyse, c’est de la prophétie. »), 3/ beaucoup de PDG donnent leur opinion sur l’avenir du High Tech, ces temps-ci, donc pourquoi pas nous?

Voici un compte-rendu de nos prévisions pour le futur du numérique

La taille standard du téléphone mobile se cherche. L’iPhone l’avait définie; les Galaxy S ont poussé la taille un plus haut, ce qui a poussé un iPhone à gonfler en longueur en version 5. Qui de Samsung ou Apple déterminera la nouvelle taille standard ? Même si le Galaxy S 4 devient une mega star, on pense à W&mP que les smartphones, type gros tank, ne vont pas faire long feu. On retombera à une taille normale, celle de l’iPhone. D’ailleurs Samsung nous sort des Galaxy mini de toutes les couleurs, avec une taille de guêpe à la iPhone. De toute façon, ce qui changera, dans les smartphones, sera les nouvelles fonctions du type manipulation vocale, manipulation à distance et projection de l’écran sur une surface plus grande.

Côté tablette, Apple a trouvé la bonne taille avec l’iPad. Toutes les autres tablettes, type 16:9, c’est un peu du bidon. Le format 4:3 est le bon compromis pour jouer, lire des livres, regarder des films de différentes tailles et surfer sur internet. La mode des tablette réduite, type iPad mini, à part proposer un prix réduit, est une fausse bonne idée. Avec l’arrivée de nouvelles dalles plus précises, les prix des anciennes dalles devraient baisser et ces mini tablettes disparaîtront. Seules des mini tablettes proposant une grosse valeurs ajoutée comme les Galaxy Note avec le stylet et ses niveaux de pression, survivront. On peut penser que des mini tablettes par thème  apparaîtront.  Par exemple : tablette dédiée au sport, remise en forme, perte de poids/ beauté : app de maquillage, miroir intérieur, conseil de beauté / conférence : app crétaeur de PDF, app créateur de slides type Powerpoint, projecteur inclus pur monter tout ça sur un beau mur blanc. On peut émettre l’hypothèse qu’il y aura des mini tablettes avec des spécifications pour homme ou femme, garçon ou fille, personne agée ou jeune. Cela sera la seule condition de survie de ces tablettes, qui proposeront une taille bâtarde entre celle d’un smartphone et celle d’une vraie tablette multimedia.

Côté ordi, on pense que c’est un peu fini du tout en 1. L’avenir, c’est le Mac mini, c’est à dire un ordi, de la taille d’un disque dur externe, qui propose même son dos comme trackpad. Le clavier sera en option, surtout avec la manipulation vocale. Toute le monde aura son ordi sous la main ou dans son sac à main. L’écran deviendra l’élément essentiel. Il est même fort possible de penser que l’ordi, en terme de prix, coûtera moins cher qu’un écran. À W&mP, on prédit l’avènement de l’écran 2.0. Il sera omniprésent par tout et pour tout. L’ordi deviendra juste un élément satellite autour de lui, d’où sa chute de prix. Le fait qu’Apple donne déjà son système Os, qu’il retarde l’apparition des nouveaux Mac Pro, depuis belle lurette, montre que l’ordi ne sera plus quelque chose d’exceptionnelle. C’est l’écran, qui aura droit à tous les honneurs avec la manipulation vocale et à distance.

L’avènement de l’écran sera vertical, mais surtout horizontal, car l’écran vertical concernera la consommation temporaire des medias (trop fatigant de manipuler avec les bras au toucher ou à distance), mais l’écran horizontal sera l’élément de consommation, de manipulation et de création par excellence. Table tactile, table high tech, il pourra être surélevé à l’oblique comme une Cintiq 24HD pour travailler. On y branchera notre Mac mini. L’écran Table, déjà amorcé par les Surface de Microsoft, placé en position horizontale, sera certainement la vraie révolution du quotidien et de la maison.

La dernière révolution sera l’apparition d’un nouvel objet, aussi puissant que le smartphone ou la télécommande, le stylet numérique. Ce stylet pourra fonctionner sur n’importe quel support tactile, mais surtout sera reconnu comme une carte bancaire. Il sera un objet personnel numérique et administratif. La signature du stylet fera office de signature numérique sur n’importe quel support officiel. Il sera une vraie empreinte, que ce soit dans la signature d’un document ou dans la manipulation d’un élément numérique dans un lieu public. Le clic sur un bouton de validation de n’importe quelle application dans un lieu (comme une table écran dans un restaurant) fera office de double validation pour un retrait, par exemple. Valider, signer une signature parfaite avec « son » stylet numérique, associé à un code perso, permettront une sécurité encore plus renforcée.

Si W&mP se plante grossièrement, le petit Prince promet de se couper le stylet et Vince, bah heu, rien du tout, car il a bafouillé sa phrase habituelle en mastiquant son bâton de sucette : « Moi, en général, dans ce genre de truc, je me plante jamais. De toute façon, moi, je vis tout le temps dans le futur et ce qu’on vient de prédire, c’était déjà has-been pour moi… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.