La Keynote 2022 par l’Observatoire 2/3

Partie 2 de notre vision de la keynote. Zzzzzz…. ( le Zzzz, ce ci n’est pas une référence à la Russie lol ) On s’est un peu ennuyé lors de ce début de keynote. Mais on note que les participants aussi. Ça ronfle pendant les présentations.

Place aux nouveaux AirProds Pro… Le truc passionnant. Avec leur nouvelle puce H2. La première s’appelait H1N, si on a bonne mémoire.

La traduction français, c’est du codage pour nous… Certainement un énième framework javascript.

Pour nous expliquer que le son est super bon avec ces AirPro Pods, on a droit à , disons-le, des images assez psychédéliques… heu, Apple vire t’il dans une démarche sectaire ? Nous allons enquêter de ce pas !

Nous nous étonnons que Black Live Matter ne se soit pas plaint de cette appropriation culturelle !

En effet, nous constatons que notre animatrice est vraiment sous l’effet de la drogue, puisque elle est présente dans un métro new-yorkais tout propre, sans tags ( on est mauvaise langue… car on vient de regarder des photos du métro – c’est pas si crade que cela – certe, ce n’est pas le métro russe… Et puis )

Elle circule devant un fond vert ( c’est le mod Zelensky désormais ) et c’est le drame, elle est devant un chantier derrière elle, mais ça va, elle peut une écouter sa musique grâce à ses super AirBall mega pro Pods. Donc si un bus va l’écraser, elle entend rien… Après elle va dans le Coffee shop à côté… La vie d’un américain est simple : allez boire un café et taper sur son téléphone. Nous voulons tous avoir une vie d’américain.

On note que dans le café, avoir un ouvrier de chantier, qui pilonne la voie juste à côté, ça ne les dérange pas trop. Imaginez qu’un des client interrompe la fille en jaune en disant :  » Excusez moi, on entend trop vos écouteurs, on ne peut pas lire silencieusement… ». lol

Mary-Ann, tu seras la seule à être honorée de mes caps de cette keynote. Nouvelle, brillante, tu portes la couleur du soleil. C’est pour cela que tu as illuminé mes yeux. Mignonne, incendiaire, diabolique à la fois, tous les qualificatifs de la langue ne peuvent te décrire. Moi même, je n’ai plus de mot. Mary-Ann, je suis en panne… de coeur.

Bon, retour aux garçons de l’Observatoire…

Donc nos panneaux finaux habituels…

Tim Cook revient à la charge dans ce décor, qui fait de plus en plus penser à l’île aux enfants.

Bah tiens, le générique de l’île aux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.