DxO NiK Collection 5 et la retouche au stylet

Hasard, coïncidence, feeling ou concomitance de mojos, nous allions écrire un post sur la suite de plugin de Nik Collection 4 avec l’utilisation du stylet ( post très rapide pour faire du remplissage ), et boom sort la nouvelle version 5 avec un lot de nouveautés.

Dans ce billet, on alterne donc montages photo de la version 4 et de la version 5, puisque l’on reprend des visuels qu’on venait de réaliser. Et oui…
Si on suit l’annonce, ce n’est pas toute la suite de plugins, qui est mise à jour mais juste Color Efex et Analog Efex. Ci-dessous les version 4 et 5 à partir de la palette Nik Selection Tool 2, où on peut voir les différences avec la sortie de la DxO Nik collection 5. On ne vous met pas la video de communication car elle est nulle.

DxO NiK Collection

Pour rappel, cette collection est constituée de 9 plugins, qui s’installent sur les softs Adobe Photoshop et Lightroom Classic, Serif Affinity Photo et DxO PhotoLab, qui est généreusement offert pour l’occasion en version 5. Donc pour l’achat des plugins, vous avez droit au soft de retouche d’images DxO gratuitement. Bon plan.

Les plugins sont Analog Efex Pro ( fourre-tout foutraque pour modifier votre image ), Color Efex Pro ( la star de la collection avec des presets primés ), Dfine ( pour nettoyer votre image – à la base, c’est pour gommer les JPG artefact et aberrations chromatiques ), HDR Efex Pro ( avec une extension avec du vrai HDR – vous importez les 3 photos ), Sharpener Pro ( x 2 pour Raw et sortie Print), Viveza ( le truc que personne n’utilise ), Perspective Efex ( truc récent pour déformer ) et Silver Efex Pro ( mon chouchou – pour du Noir&Blanc ). Avec la version 4, cela donnait cela quand vous installiez le tout : plugins dans les apps, apps en stand-alone et palette Nik Selective Tool 2 ( captures de Photoshop ). En fait, quand vous lancez le plugin dans Photoshop par exemple, cela ouvre une fenêtre de l’app stand-alone.

Les nouveautés, si on lit à gauche à droite ( on a piqué sur les numériques et d’autres sites comme MacG ), car sur la page dédiée aux nouveautés sur le site de DxO, on a droit, en ce moment, à un bon 404 ( le lien comique ).

  • Amélioration de la technologie U Point ( pointé contrôle en français )
  • 2 nouveaux réglages pour la gestion de la luminance et de la chrominance.
  • ClearView, pour gommer le brouillard ( cela vient de DxO PhotoLab )
  • 4300 nouvelles combinaisons boîtiers/objectifs
  • 29 nouveaux grains de pellicules couleurs 

En image, cela donne.

Vous aurez noté que la version Color Efex Pro 5 devient française. Bleach byPass s’intitule Traitement sans blanchiment. Pour entrer en détail, voici ce que donne la bibliothèque de grain.

En ce qui concerne ClearView, bah, on l’a justement testé sur le réglage « Brouillard » (et oui, dans Nik Color Efex il y a un effet brouillard, donc autant testé un anti-brouillard sur un effet créateur de brouillard. Pas c*n lol ) et le résultat est bof. Mais ça doit certainement fonctionner sur de petites brumes.

Surtout la mise à jour, c’est la continuation dans l’homogénéité de l’interface graphique, car chaque plugins n’évolue pas à la même vitesse, donc une interface ancienne côtoie une récente. Exemple avec la version 4 sur la popup des Réglages|Paramètres.

Donc maintenant Color Efex et Analog Efex ont une interface récente identique ( du jaune et noir, du Batman). Si on reprend le module Silver Efex entre la version 4 et la précédente ( celle de Google ), on peut voir la nouvelle interface ( en haut ), qui est celle désormais de Color Efex et Analog Efex et l’ancienne ( en bas ).

Bilan : maintenant vous avez 4 plugins qui ont la même interface ( nos 2 de la collection 5 + Silver Efex et Viveza ), il reste les autres à mettre à jour avec leur ancienne interface.

Le plus gros du boulot a été fait sur sur Analog Efex car déjà le plugin est trop foutraque; il y a un peu de tout.( DxO devrait d’ailleurs le couper en 2 et ainsi avoir 2 plugins distincts ). Outre que DxO a modernisé l’interface, il y a aussi un super codage avec plein d’effets d’easing. À chaque sélection d’effets à gauche, cela s’ajoute à droite avec un super effet de mouvement. Félicitation aux codeurs. D’autant plus qu’on vient de noter que la sélection au stylet dans un menu déroulant est devenu nickel; avant c’était chiant, c’était difficile d’atteindre le 1er choix d’un menu. On reprochera que les intitulés des menus à gauche sont un peu trop petits.

Sinon Analog Efex, à quoi ça sert ? : cela permet d’ajouter des effets de « matières » ( on est moins dans la colorimétrie ) à votre image.

Pour cela, le plugin fournit énormément de bibliothèques que vous pouvez additionner. Vous avez la possibilité de sauvegarder vos combinaisons. Maintenant vous avez une nouvelle série de grains avec.

Résultat final par exemple. Les petits traits jaunes à gauche sont les réglages que vous avez activés. Il suffit de cliquer à nouveau dessus pour que l’effet soit désactivé avec le visuel de son bloc à droite dans un super effet d’easing encore. C’est pas mal fait.

Passons au stylet, car c’était le but du billet au début. Que ce soit pour la version 4 et la nouvelle 5, Rien ne change.

Le bouton Pinceau

Dès l’apparition de la retouche avec le pinceau, on cliquait sur le bouton « Pinceau » et cela faisait directement dans la fenêtre du plugin ( si on ne se trompe pas [maj] on va vérifier – le problème, c’est qu’on doit retrouver un ancien système d’Apple avec une ancienne version de Photoshop et des plugins ) . Après, le bouton « Pinceau » ouvrait la palette Nik Selective Tool, où on retrouvait les choix Pinceau, Gommer, Remplir, Supprimer avec Annuler et Appliquer, et on se retrouvait avec l’effet appliqué sur un calque avec un masque ( dans Photoshop ). Désormais, il faut toujours aller dans la fenêtre du plugin, cliquez toujours sur le bouton « Pinceau » tout en bas à droite, qui nous applique le filtre sur un calque avec masque, mais maintenant on a droit depuis quelques versions d DxO à une petite popup, qui reprend les mêmes actions que cités précédemment ( Pinceau, Gommer, Remplir, Supprimer , Annuler et Appliquer ).

À noter quand vous utilisez les apps stand-alone, le pinceau n’est pas accessible. Donc pas de retouche au stylet.

L’utilisation du stylet, en images, sur cette ancienne version 4 de Color Efex, cela donne.

C’est tout simple. En fait, les boutons, Peindre et Gommer, c’est pour switcher entre le Noir et Blanc. Vous manquez ou révélez votre calque.

Pour finir, on parle notre plugin préféré : Silver Efex Pro. On adore.

Notre utilisation de Silver Efex Pro 3

Ça rend super bien tout de suite. Pas besoin de modifier les presets, à part virer parfois les cadres. Vous trouvez facilement un résultat qui vous satisfait, parmi les la multitude de préréglages. Presets 5, 12 et 24. ce sont les meilleurs.

L’image originale pour constater l’apport grandiose du plugin.

Pour cette image, on a appliqué 2 filtres pour l’avant et l’arrière plan.

On utilise surtout Silver Efex Pro pour nos Wigglerams. Si vous voulez en voir d’autres, tous réalisés avec ce plugin c’est par ici.

Petit bréviaire des raccourcis clavier dans Nik Collection 5 ( Color Efex 5 )

L et R : pour retirer la colonne de gauche et/ou droite ( Right et Left )
ESPACE : pour mettre l’image à taille 1:1 ou la mettre plein écran
F : justement avoir la fenêtre Nik plein écran ou pas avec un super effet d’easing
P : rendre visible/invisible vos retouches
B : pour changer le fond du contour de votre document ( Noir, Blanc, plusieurs Gris )

En conclusion

On a une maj des 2 gros plugins de la collection, mais les apports sont un peu faiblards. Les grains, ce n’est pas qu’on s’en fout un peu, mais presque. Les U-points, les 2 nouveaux réglages et les nouveaux boîtiers sont un peu des majs normales et obligatoires. La fonction ClearView, qui élimine brume et brouillard, c’est sympa, mais cela ne casse pas 3 pattes à un canard. Certainement pour retrouver des couleurs saturées dans des prises photographiques dans des villes polluées.
Mais le gros plus, c’est la nouvelle interface et codage d’Analog Efex Pro 3, qui est vraiment bien par rapport à la précédente.

Acheter ou pas et Quand

Franchement, si vous n’avez jamais acheté des plugins pour Photoshop par exemple, choisissez ceux-là et de loin. Si vous ne trouvez pas votre bonheur , c’est que vous êtes vraiment difficiles. Le prix, c’est 149€. pour ceux, qui ont une version précédente, la maj, c’est 79€. Les prix sont toujours les mêmes. Mais logiquement à Nöel ou Black Friday, c’est souvent à -30%. Et l’année dernière, la collection était à -50% au Cyber Monday, mais la version 4 commençait à dater ( d’où la ristourne ). A noter que nous avez des petites mises à jours régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.