Rss
La log




























vince_initiative

vince-ibookstore1

vince-appstore

vince-ibookstore2

fancy

ZeusDraw





Zeusdraw, c’est du vectoriel et c’est surtout pour les possesseurs de tablette. En fait, il appartient à cette gamme de softs vectoriels pas trop destinée aux graphistes purs et durs mais aux dessinateurs. Donc, en ce qui nous concerne la pression du stylet est tout de suite reconnue, par contre, pas de reconnaissance de l’inclinaison et de la gomme du stylet. L’interface est simple d’utilisation car reconnaissable immédiatement. Ce qui impressionne immédiatement , c’est la gestion du tracé vectoriel avec la pression du stylet. En mettant l’effet Smoothness à 1%, on obtient un trait vectoriel qui obéit parfaitement aux différents changements de pression comme le ferait naturellement un soft de Bitmap. Le gros truc de Zeusdraw est là. D’autant que le soft, nous propose 4 types de brushes différents à utiliser avec notre stylet.

zeus1


Zeusdraw essaye de faire de la nouveauté aussi. Bon, là, c’est pas encore tout à fait ça. 🙂

zeus2


Exemple d’un dessin avec le Brush Smooth: imparable.

zeus3


Côté brushes qui imitent des outils traditionnels comme l’aérographe ou le pastel, Zeusdraw propose une petite bibliothèque où, il est vrai, les brushes se ressemblent. Ils appartiennent à la catogorie des « Objects ».

zeus4


On arrive au brush « Multi-Hair ». L’idée du brush, on la connaît, c’est celle qui correspond au peigne. Le truc super sympa, c’est de pouvoir paramétrer « la quantité de poils » et leur épaisseur. Comme la pression du stylet est très bien gérée, on peut créer étonnamment une quantité riche et variée de tracés élégants. Être surpris par ce style brush est une autre satisfaction du logiciel.

Dernier Brush proposé: Shaded. Ce brush propose de donner une ombre à votre trait, mais il allonge le principe lorsqu’on augmente le nombre d’ombres; le trait devient un trait original avec un contour qui donne un effet de contour flou comme un tracé d’aérographe. C’est le principe utilisé par les softs de vectorisation pour créer un effet de flou, c’est de multiplier des traits de différentes opacités. Le procédé est simple mais il fallait y penser pour créer un tel brush.

zeusdraw5


Ce jeu de 4 brushes types vous permet de passer à une étape qui nous intéresse tous, surtout quand le soft propose peu de bibliothèques: c’est de pouvoir créer ses propres brushes. Et là, Zeusdraw fait dans la simplicité.

zeus7


Avec le sélectionneur de couleurs du système, on peut changer la couleur et l’opacité de certains brushes, même si l’effet de transparence disparaît quand le brush est complexe. Le changement de couleur est impossible quand le brush créé comporte à la base plusieurs traits très différents. La gestion de la couleur n’est pas top et réduit la possibilité d’offrir une variété de brushes basée sur la teinte. Pour terminer, un truc très moche ci-dessous, mais qui combine que des brushes créés. Créer ses propres outils n’est il pas le principe de base pour créer tout simplement. (« C’est beau ce que tu écris… », dixit le petit prince.)

zeus8


retour
categories