Rss
La Boutique
La log
La Boutique













fancy

La nouvelle Wacom Intuos Pro 2017 en images

4 02 2017

0

wacomintuospro2017

J’ai eu la chance de toucher et tester la nouvelle Wacom Intuos Pro 2017. On rappelle : elle n’existe qu’en 2 tailles (M et L) et 2 versions (Standard et Paper Edition). Il s’agit du même produit sauf que la Paper Edition propose les accessoires d’utilisation en mode Digital Ink, en plus. La technologie Wacom, WILL, destinée au Digital Ink est celle des SmartPads (Bamboo Spark/Slate/Folio). On rappelle (2eme fois) : on dessine sur du papier avec un stylet à encre dont le fonctionnement est identique à celui d’un Grip Pen/Pro Pen, avec la reconnaissance de la pression sur la tablette. On récupère le dessin en mode numérique en synchronisant la tablette avec une application. Sur SmartPad, il s’agit d’une app, Inkspace, sur smartphone et tablette multimédia. Sur la Wacom Intuos Pro, il s’agit d’une application Desktop à installer sur votre PC (Mac & PC).

Pour rappel, plus d’infos à lire sur notre 1er billet dessus.

Les accessoires fournis avec la Paper Edition sont : une sacoche pour ranger vos outils, 10 feuilles, un clip pour tenir les feuilles (appelé trombone), un stylet Finetip (en fait une sorte de Rotring) pour le Digital Ink et une texture simulant le papier à reposer sur la tablette (je pense ne rien oublier).
Sinon les 2 modèles standard et Paper Edition ont en commun : le Pro Pen 2 avec ses 8192 niveaux de pression, son nouveau reposoir avec ses 10 mines et 4 anneaux pour distinguer le stylet et le câble USB-C (et oui, c’est du USB-C).

InutosPro2017-0

Je vous l’écris tout de suite, j’ai oublié de prendre des photos de l’intérieur du reposoir du Pro Pen 2, du stylet Finetip (mais qui ressemble à un Rotring basique) et de la texture. Et je n’ai pas testé la tablette en mode Digital Ink. De plus il y a beaucoup de flou (ou je n’ai pas de certitudes) comme, par exemple, sur le nombre exact de niveaux de pression reconnus (1024 comme les Bamboo Slate/folio ou 8192 comme le Pro Pen 2). Je n’ai pas vu non plus l’application Desktop, Inkspace, en action. Tout ce que je peux vous écrire avec certitude, c’est qu’il y aura des nouveautés et changement en février et mars avec Inkspace (comme la reconnaissance de motifs – par exemple le dessin d’une étoile sera reconnu comme motif avec la reconnaissance d’écriture). Il semble aussi que la version Desktop sera compatible avec les SmartPads (pas seulement sur iOs ou Android – pas Windows mobile). Si vous trouvez d’autres infos précises sur le sujet autre part, vous aurez de la chance.

Sinon j’ai testé un peu le Pro Pen 2 sur la nouvelle Wacom Intuos Pro. C’est pareil que sur la MSP (Wacom MobileStudio Pro). Pour l’instant je trouve toujours le nouveau stylet plus dur que le Pro Pen/Grip Pen et par conséquent  votre tracé apparaît nettement plus fin au toucher avec une même largeur de forme. En testant le diagnostic dans le driver, il m’est difficile d’atteindre les 80% de pression, même en appuyant fortement.

Allez, on passe aux photos, prises au FIBD 2017, de la nouvelle Wacom Intuos Pro 2017 ! On commentera en même temps.

On le dit. Cette nouvelle Intuos pro a un design très sobre avec des coupes, qui reprennent celle de la MSP. Elle fait même un peu quelconque, mais la finition est toujours parfaite. Vous pouvez constater sur la photo ci dessous, que l’Intuos Pro Medium jouxte  sur la droite une Intuos Medium noire. On est dans le même registre. On est très loin d’une Intuos 3, 4 voir même de l’Intuos Pro précédente. On se rapproche d’une Intuos 5 plus affûtée. En résumé, elle est un peu bof côté design. Par contre, la très grosse nouveauté, c’est qu’elle est super fine. Son épaisseur a du être divisé par 2 (en fait, ce n’est pas tout à fait ça, mais vous pouvez lire les billets précédents sur le sujet). C’est assez impressionnant, quand on connaît tous les modèles anciens, surtout que l’Intuos Pro, en plus, peut enregistrer des dessins en mode Digital Ink et en version autonome grâce à sa batterie (on peut donc l’utiliser avec sa batterie sans connexion à l’ordi et enregistrer des dessins pour les récupérer plus tard en la synchronisant avec l’application Inkspace). Tout comme le smartpad, l’Intuos Pro a donc la possibilité de stocker l’enregistrement des dessins (si j’écris un bêtise, je corrigerai – en fait, ce genre d’info est écrit nulle part – je n’ai pas demandé pour vérifier- mais bon, ça devrait marcher comme ça- c’est mon petit stylet qui me le dit). À noter que l’application Inkspace pour desktop a comme sorti le format PSD avec calques (ce qui n’est pas le cas – pour l’instant- de l’app sur iOS/Android – on vous file quand même des infos en exclu – on multiplie les claque en cliquant sur le bouton central du Touch Ring)

IntuosPro2017

Focus sur la tranche, qui affiche un léger gonflement afin de caser le bouton On/Off en mode batterie/stand alone/Bluetooth. Wacom abandonne son module Wireless (avec la batterie amovible, module à brancher et dongle USB) pour du Bluetooth (PC)  et du Blutooth LE (smartphone). On note que l’Intuos Pro récupère l’activation/désactivation du multitouch avec un interrupteur, apparu la première fois sur les Bamboo Pen&touch puis Intuos P&T, puis Art/Photo/Comic/3D (Draw n’a pas le touch tout comme l’Intuos/Bamboo Pen – dans le n° d’identification, le H indique le touch – par exemple DTK, CTL n’ont pas le multitouch à l’inverse de CTH et DTH).

IntuosPro2017-tranche

Zoom sur les 8 ExpressKeys et le Touch Ring. Les angles qui délimitent la zone active, comme d’hab’, s’allument et on peut modifier dans le driver la luminosité  (pas regardé le driver pour savoir s’il y avait des changements).

InutosPro2017-EKTR

La fameuse connexion USB-C, mais qui se finit par de l’USB (ouf). Pratique pour gaucher et droitier maintenant, le câble longe la tranche de la tablette dans n’importe quel sens.

InutosPro2017-connexion

Usb-C partout maintenant.

IntuosPro2017-connexion2

Le verso change totalement avec de larges bandes qui servent de pieds et accrochent bien la tablette sur la table. Le logo Wacom est absent (on note…). Par contre, le lettrage est métallisé, même si sur la photo, il apparaît bleuté. L’arrière est aussi sobre que le recto.

InutosPro2017-verso

Très fine et légère, cette nouvelle Intuos Pro. Pour preuve avec la MSP, qui est déjà fine, et qui est placée au dessus. La nouvelle Wacom Intuos Pro paraît très peu épaisse.

INutosPro-WMSP

Sur les photos précédentes, nous avions le modèle Medium. Le modèle Large est quasiment identique. Mais en plus grand. 🙂  On note surtout de plus grandes marges sur ce modèle.
Passons donc à la version Paper Edition avec ce modèle Large. On retrouve bien les dimensions d’une vraie feuille A4 en ce qui concerne la surface active. Ci-dessous, on aperçoit le clip, appelé « trombone ».

IntuosPro2017-pince3

Zoom sur ce « trombone ».

IntuosPro2017-pince

L’objet est très classe et simple. Il se glisse dans la tranche avec son clip.

IntuosPro2017-pince2

La sacoche. C’est celle en version mini des Cintiq Companion 2 et MSP. Même look. C’est une trousse.

sacoche

Encore des photos.

IntuosPro-sacoche3

Je crois que j’ai du faire plus de photos de la trousse que de la tablette. :/ Elle est jolie, mais elle n’est pas très homogène avec le design de la tablette.

IntuosPro2017-sacoche4

On passe au nouveau reposoir, qui est très classe, mais très imposant par rapport au modèle précédent. Pour retirer une mine, on retourne le socle. Vous avez le visuel de la manip’.

socle-propen2

Si j’avais pris une photo de l’intérieur (il suffit de dévisser la base), on aurait pu voir toutes les 10 mines.

socle-ProPen22

Au final, autant le design de la tablette parait très sobre, autant les accessoires, eux, sont nettement plus travaillés.

Voilà, toutes photos de cette nouvelle Wacom Intuos Pro 2017, qui existe en 2 tailles ( Medium et Large) et en édition stantard et Paper. Les apports nouveaux par rapport au modèle précédent sont :

  • très grand finesse et poids allégé
  • épuration du design
  • abandon du module wireless pour du bluetooth classique vers PC et smartpone
  • interrupteur multitouch
  • batterie avec bouton on/off pour une utilisation stand alone
  • 8192 niveaux de pression du Pro Pen 2
  • nouveau socle avec nouvelles mines
  • connexion USB-C vers USB
  • Paper Edition : sacoche + « trombone » + stylet Finetip + texture + 10 feuilles de papier
  • application Inkspace pour Desktop avec export PSD

À la lecture de tout ça, on ne peut constater qu’il y a beaucoup de nouveautés. Il s’agit bien d’un modèle très novateur par rapport aux Intuos 5 et Intuos Pro 2013 précédentes, comme l’avait été l’Intuos 3, puis 4. On regrettera le design très sobre (pour ne pas dire pauvre), même si la qualité du plastic noir avec ses finitions est indéniable. En gros, elle n’est pas tape-à-l-oeil, alors que dans son sein, il y a une grosse révolution que ce soit niveaux de pression, batterie autonomie et Digital Ink.

Pour finir : rappel des prix et numéros.

Wacom Intuos Pro Medium : PTH-660 > 380€
Wacom Intuos Pro Large : PTH-860 > 530€
Wacom Intuos Pro Medium Paper Edition : PTH-660P > 430€
Wacom Intuos Pro Large Paper Edition : PTH-860P > 600€

Si l’utilisation de cette tablette opaque est habituel, on n’a pas pu voir comment fonctionnait la tablette en mode Digital Ink avec l’app Inkspace. On n’a pas jeté non plus un coup d’oeil au driver. Il semble qu’il faut nécessairement utilisr le dernier driver ( MacOSX – Driver 6.3.20-8 (Mac OS X 10.10, 10.11, & 10.12) sorti il y a quelques jours. Pensez à retirer le démarrage automatique du Wacom destop Center.
Il manque donc pas mal d’infos importantes sur cette nouvelle Intuos Pro 2017. Vous avez compris. On écrira un troisième billet dessus dans l’avenir.




Catégories: Digital ink, Intuos Pro


Nom (required)

Email (required)

Site Web

Laissez un commentaire sympa ou très intelligent