Rss
La Boutique
La log















fancy

Regards sur le Wacom Cintiq 24 et le Wacom Ergo Stand

1 02 2019

0

Wacom Cintiq Pro 24 + Wacom Ergo Stand + Expresskey Remote. Le Wacom Cintiq 24 reprend tout ce qui a fait la force du Cintiq 27QHD : design, toucher, formfactor, les pieds . Bien sûr, l’écran est désormais 4K ( 3840 x 2160 pixels). En taille, cela donne : 67,7 x 39,4 x 4,7 cm (diagonale de 60 cm) et la surface active : 52,2 x 29,4 cm. Le stylet est maintenant le Pro Pen 2 avec ses 8192 niveaux de pression. Le multitouch dans sa version (touch) est super fluide (le Cintiq 22HD touch en est très loin). Et bien sûr, à l’arrière, un rack pour glisser le Wacom Cintiq Pro Engine. On retrouve 4 ports USB 3. Côté video : Displayport ou HDMI. (Dans les spécs, on apprend ça : *En cas de connexion à un ordinateur hôte par USB-C (y compris Cintiq Pro Engine), le débit des ports USB 3.0 des Cintiq Pro est égal à celui de l’USB 2.0 pour garantir la compatibilité avec la bande passante vidéo 4K via USB-C.). On retrouve le porte-stylet des Wacom Cintiq Pro à insérer en haut.
Poids du WCP24 : 7,2kgs. Poids du Wacom Ergo Stand : 19,5 kgs. Cela ne risque pas de bouger.

Côté prix, cela donne (en ce moment sur Amazon) :
Wacom Cintiq Pro 24 : 1963€
Wacom Cintiq Pro 24 touch : 2673€
Wacom Ergo Stand : 519€
Wacom Cintiq Pro Engine i5 : 1550€
Wacom Cintiq Pro Engine Xeon : 2250€
ExpressKey Remote : 138€

Le Wacom Cintiq Pro Engine fonctionne sur Windows… Bien sûr…

On peut noter déjà les poignées du Wacom Ergo Stand, qui ressemblent comme 2 gouttes d’au au socle + bras de l’ancien Cintiq 24HD (à ne pas confondre avec ce Wacom  Cintiq 24).

On vous cachera pas que l’installation de ce Wacom Ergo Stand est une vraie galère. Si vous comptez l’enlevez puis le remettre comme une chemise, n’y pensez pas. Vous le faîtes une fois, et c’est tout. Pour monter/démonter, c’est « vis, tournevis ». Puis il faut tout remettre dans le carton de la bonne façon et seul, ce n’est pas évident, à moins de tout casser le polystyrène. Sur ce montage de photo : l’ExpressKey Remote, le bouton d’allumage, les connexions USB 3. Je n’avais pas remarqué le slot pour carte SD.

Placer les câbles n’est pas trop problématique. Copier-coller des spécs : « adaptateur AC 180 W et câble d’alimentation de 1,8 m, câble USB-C vers USB-C de 1,5 m, câble DisplayPort vers DisplayPort de 3 m, câble HDMI 2.0 vers to HDMI 2.0 de 3 m; câble USB-A vers USB-A standard; adaptateur DisplayPort vers Mini-DisplayPort« .

On rappele que le Wacom Ergos Stand permet tous les mouvements : rotation (Comme C22HD) et aussi abaissement (comme C24HD). Vous pouvez mettre l’écran à l’horizontale, à la verticale, en retrait, en avancée. Sur cette photo : le porte-stylet du Pro Pen 2, le Wacom Cintiq Pro Engine et l’axe de rotation du Wacom Ergo Stand.

L’axe de rotation. Wacom est écrit partout…

Vues de profil. Le Wacom Cintiq Pro 24 touch a fière allure.

Le couvercle n’a pas été refermé. On retrouve le clapet au centre pour baisser les brase, toujours aussi peu intuitif. Ne jamais forcer si vous en comprenez pas.

C’est tout, les enfants.




Catégories: Cintiq pro, Wacom
Tags:

.:. .:. .:. .:. .:. .:. .:.



Nom (required)

Email (required)

Site Web

Laissez un commentaire sympa ou très intelligent