Rss
archives
La log



















fancy

Que des princesses à la WWDC21

25 06 2021

0

leninjacapseur

Rhonda m’a donné carte blanche pour ce défilé de princesses lors de la WWDC21. 13. Elle étaient 13 à nous charmer. Je me suis déchiré au niveau des caps avec une sélection drastique.

Je commence par cette inconnue dont l’Observatoire s’est moqué considérablement ( maj : heureusement que leur billet a été annulé ). Quelle femme de labeur et d’effort pour donner du sens à ceux et celles qui ne peuvent écouter. Ce travail doit être remercié et reconnu. Voilà, cela est fait à sa juste valeur avec ma sériée de caps. En postant cette image, je vois déjà les 4 garçons de l’Observatoire hilares. Mais peu importe, ils ne savent pas ce qu’est l’effort et ce qui est consciencieux.


Commençons par cette adorable, ingénue, candide, fraîche Mindy. Ta simplicité m’a charmé avec ce petit air mutin. Tout est joie et jeu chez toi. Merci pour cette merveilleuse rencontre.

Chelsea, la grimpeuse, l’escaladeuse, la monteuse de montagne. Te voilà ! Pétillante à souhait. Lumineuse, tu as éclairé cette WWDC21. Je grimperai tous les monts les plus pentus et le plus ardus  pour toi, avec ou sans Apple Watch.

Jennifer, tout droit sortie, de Dallas ou de Santa Barbara ou d’une série tv, qui mélange richesse et pouvoir. Tout le monde désirerait vous avoir à sa table, madame. Vous êtes intemporelle, évidemment élégante dans la démarche et dans le coeur. Rien à voir mais, Vince me dit que le panoramique de gauche à droite fonctionne bien – à réutiliser pour les intervenants . Retour à Jennifer. Que faut il faire pour vous plaire ? Serai je assez mature pour que vous m’accordiez un regard? Laissez moi devenir votre majordome de l’amour.

Meg, tu es la professeure Xavière d’Apple. Tu es notre futur et tu me mets en lévitation à chacun de tes regards.

Ma Desperate Woman favorite, Sumbul. Je t’épargnerai les quolibets des garçons l’Observatoire sur ton prénom. Ce dernier est hors du temps, comme toi. Quelle tristesse dans ton regard? Qu’as tu éprouvé pour nous montrer ce désarroi. Je souffre avec toi. Le sais tu? Le devines tu?  Dois je me tuer pour que tu le ressentes aussi ?

Julz, tu es notre guerrière, notre force, notre destin. Tu est une aventurière à mes yeux. Je suis prêt à affronter des dragons pour tu daignes t’attarder sur mes exploits et que tu poses le regard sur moi. Julz, ton prénom est une invitation au désir. Sous ce dynamisme se cache certainement une tendresse délicate.

Addeti. Est ce un prénom de déesse ? Mais, es tu une déesse ? Hors du temps, hors de l’espace, ta beauté gravite les voie lactées pour s’enlacer autour du coeur du cosmos. Addeti, Addeti, Addeti, sourire à l’infini. Addeti, je ne suis que poussière pour toi, juste un point dans tes yeux, un pixel sur ton écran. Mais juste la vue d’un grain de ta peau est pour moi un voyage intemporel.

Susan, tu es de celles à qui on confie les décisions, le savoir et les envies. Rien que pour cela, je te respecte. Ne change rien, Susan. La perfection est juste un moi. Toi, tu es mieux, tu es un langage.

Katie, tu te caches dans l’ombre, car tu es l’obscurité, tu es le mystère, tu es l’au-delà heidegerien. Ta beauté est d’un autre temps; ta beauté est autre.

Beth, figée, inerte, droite, froide, blanche… Je pourrai écrire une multitude d’adjectifs sur toi, voire tous les adjectifs de ma langue, car tu est tout et un à la fois. Ne change pas, Beth. Libre à toi d’être plus qu’une humaine.

Shandra, Shandra. Tu es la preuve que le coeur n’est pas juste un organe et qu’on l’a inventé pour que l’homme tombe amoureux de toi. D’où viens tu, Shandra? Qui es tu ? Comme ai je pu vivre ces années sans savoir que quelque part sur cette terre, tu existais. Je veux tout savoir sur toi…Shandra. Quel ce H qui s’est glissé dans ton prénom?  H pour homme ? Tu serais donc cette pièce manquante à l’homme pour qu’il soit à tout jamais heureux. Shandra, le ciel est bleu, la mer est bleue. Tes yeux Shandra me confirme que le ciel et la mer ne sont pas bleus; il sont Shandra.

Tourbillon de désir, tourbillon de plaisir qui rime avec ton sourire. Ann, remplace ton Apple Watch trop bleu à ton bras par ma main. Réchauffe moi par ton regard, par ta bouche. Je veux tout savoir de toi. Est ce qu’un homme a déjà pris ton coeur ou bien toi, as tu déjà pris le coeur d’un homme ? Certainement, tu dois en posséder plusieurs déjà. On dit que les chats ont neuf vies. As tu dix coeurs comme les dix doigts de la main ? Laisse moi devenir le samouraï de ton coeur. Je suis prêt à me faire dix fois Sepuku pour toi. Mais je sais que mon désir greffé à ce visage magnifique me maintiendra à vie pour toujours. Ann, sais tu que j’existe?

Voilà,c’est fini. si vous êtes contents, pensez à liker ou cliquer sur le pouce bleu. Là, je me suis déchiré comme jamais. Même Rhonda a été émue à la lecture de mon billet. Je pense qu’il y a plein de  phrases que vous pouvez récupérer si vous voulez pécho.




Catégories: Apple
Tags:

.:. .:. .:. .:. .:. .:. .:.



Nom (required)

Email (required)

Site Web

Laissez un commentaire sympa ou très intelligent











La log