Mini test de la Cintiq Companion 2eme partie

Dans cette deuxième partie, on aborde l’usage de la Cintiq Companion.

La Cintiq Companion a une taille et un poids. Le point positif, c’est que Bigger is Better. Surfer sur internet, regarder un film, dessiner, c’est quand mieux sur du 13,3 pouces que sur une taille d’iPad. Il n’y a pas photo.Vous avez vraiment un confort. Comme le multitouch est très réactif, le zoom in/out avec le pinch est superbe, donc vous pouvez grossir et réduire ce que  vous voyez. En résumé, on verra ça dans la troisème partie, c’est à partir de cette taille qu’on peut enfin travailler et vous n’êtes pas réduit à consommer du multimédia et juste faire des croquis.
Le point négatif, même si la tablette ne glisse pas des mains comme n’importe quelle tablette multimédia, elle est lourde. Si vous voulez la tenir d’une main pendant un certain temps, faîtes du tennis pour muscler votre poignet. Le côté mobile en prend un coup. Quand vous la sortez, c’est comme si vous sortiez un laptop et pas une tablette multimédia légère. Le seul avantage à ce poids, c’est que dès que vous posez votre Cintiq Companion sur vos genoux, sur une table, ou autre, ça bouge pas. Donc vous pouvez dessiner sans soucis. Si vous avez besoin de la faire tourner comme une feuille de papier, utiliser le socle en position horizontale dessous.

Passons à l’écran. L’écran est parfait, c’est de l’IPS. Il n’y aucun soucis. Par contre, comme écrit précédemment, on peut jouer sur la luminosité de 3 ou 4 façons différentes dans Windows 8. À vous de chercher vos réglages dans les paramètres plus ou moins avancés. Vous avez aussi un réglage économique et un réglage dynamique.
La question est surtout sa réflexion par rapport à la lumière, car Wacom, pour le lancement du produit, nous a abreuvé de vidéos d’artistes numériques travaillant dans un parc en plein air. Toutes les pubs tournaient autour de ce thème également. Réponse : c’est bidon. On a essayé de travailler dehors avec la lumière. C’est impossible, il y a trop de réflexion, même si il faut reconnaître, que l’absorbsion de lumière est mieux maîtrisée. En plein soleil, avec un iPad, la visibilité est zéro; avec une Cintiq Companion, on voit un peu plus l’écran, mais sans plus.
Deuxième point, par contre, qui est extrêmement positif, c’est la qualité de la surface car la Cintiq Companion, que vous voyez ci-dessous, a fait plusieurs festivals de BDs, avec plein d’enfants dessus et pleins de gens avec des bracelets, montres et bagues. Au final, la surface est quasiment nickel sans presque aucune micro-rayure. Dans le même temps, la surface d’une Cintiq 22HD touch, qui était présente aux mêmes événements, a plus morflé, alors qu’elle était en position presque verticale. On rappelle : quand vous dessinez sur une Cintiq, retirer bague, montre, bracelet car leur frottement peuvent rayer la surface de votre écran. On revient à notre Cintiq Companion qui, posée à l’horizontale, a passé le test avec des enfants excités à dessiner dessus (en général, c’est 100 personnes de tout âge dessus dans 1 journée – c’est un bon test de résistance). La grosse force de cette Cintiq, c’est sa surface active.

cc-ecran

À noter que chez un APR, j’ai vu une Cintiq 22HD touch avec la même texture. Cela m’a étonné. Comment j’arrive à reconnaître cette texture? C’est tout simplement que si vous regardez l’écran de biais avec une forte lumière (artificielle ou soleil), vous repérez facilement la couche multitouch ou active. On voit des petits points blancs lumineux. J’ai fait une photo macro de nos petits blancs en contrastant. Ci-dessous.

cc-petitspoints1

Passons au sujet qui fâche. Le son… Le son est pourri. C’est une honte. Là, j’ai une Cintiq Comapnion 256G. Je ne sais pas si les versions Hybrid et la version 512G ont une meilleure carte son ou des meilleurs hauts-parleurs. Mais c’est terrible. Outre que le son est faiblard, l’idée la plus stupide, c’est d’avoir placé les enceintes derrière.. Sur la photo, elles sont en haut (les grilles de points).

cc-verso

Résultat : quand la Cintiq Companion est posé à plat, vous n’entendez rien. Si vous êtes dans votre lit avec les genous pliés pour faire reposer la Cintiq Companion, vous n’entendez rien. La chien parle, votre femme est allumée et votre télé aboie ou inversement, vous n’entendez rien. C’est frustrant car les vidéos sur youTube, nada,les films, nada, la musique, nada… Vous êtes condamnés à mettre des écouteurss en mettant le son à fond (en appuyant sur le boutons + sur la tranche). Franchement, si vous voulez voir un film que vous avez trouvé par hasard sur internet avec des commentaires étranges du type « image 7/10,  son 5/10 », en dessous de 6/10, pas la peine de le voir, vous entendrez rien. Le grand écran de qualité est formidable mais le son est catastrophique.
En plus, quand vous filmez (on aborde ce sujet après), vu que tout est au verso comme les enceintes, vous vous tapez tout le vent, donc vos enregistrements ont un son totalement fouareux. C’est pas sur la Cintiq Companion, que vous allez travaillez le son de vos vidéos. C’est clair. Le son est vraiment la partie énormément  frustrante et décevante. Bien sûr, est ce qu’on achète une Cintiq Companion pour travailler du son? Bah non, c’est plutôt pour l’image, mais ce mauvais point gâche l’expérience multimédia. Vous ne pouvez donc pas voir dans de bonne condition un tutoriel video. Donc aucune chance de comprendre nos tutoriaux video  (c’était un blague, on n’a jamais fait un tutoriel video).

On passe à l’usage lors de la photographie et la video.
Le point positif, c’est que lorsque vous filmez ou photographiez avec votre Cintiq Companion, vous avez un écran large et c’est plaisant. Puis quand vous visionnez le tout, c’est fun. Il suffit d’un slide de gauche à droite et vous faîtes défiler toute votre bibliothèque. Sur la capture ci-dessous, l’image de gauche est une photographie et l’image de droite est une video qui  tourne en même temps. C’est bluffant de puissance et le slide de reste ultra fluide avec une video en marche. C’est vraiment confortable de visionnez le tout sur ce grand écran.

cc-defilement

Le point négatif, c’est que, comme notre Cintiq Companion est lourde, déjà, c’est pas évident de la tenir pour une photo mais pour faire une video, vous avez intérêt à avoir les bras solides. En plus, il n’y a pas trop de stabilisateur. Sinon vous avez 2 caméras, devant (2M) et derrière (8M). Celle qui filme et qui photographie, c’est surtout la 8M. En plein air, en plein soleil, il n’y pas de soucis, c’est nickel, les images et les videos sont parfaites, même si ça manque de saturation à notre goût, mais qu’on peut rattraper avec les softs. En pleine nuit, c’est nul. On a fait des tests en plein tempête. C’est pas une blague, on a fait des tests de photos et de videos avec un ancien APN Sony Cybershot baroudeur waterproof, l’iPhone6 et la Cintiq Companion en plein tempête avec des arbres qui se déracinaient en face de l’étang de Thau. Parce nous à WacometmaPomme, on fait des vrais tests, on s’amuse pas à faire de tests bidons en plein lumière dans un atelier avec des motifs à la noix. On n’est pas des bourgeois, nous. On est dehors, on affronte les éléments dans des conditions extrêmes comme des vrais mecs qui en ont. On avoue, on a du reculer car on ne tenait plus debout, puis on a du se cacher derrière un abribus à cause d’une pluie de grêlons, puis le vent à 100km/h qui vous balance du gravier dans la tronche, ça fait mal. Clairement filmer ou prendre une photo avec la Cintiq Companion, c’est presque impossible dans ces conditions car la surface de la tablette est trop grande, elle bougeait trop car il y avait trop de prise sur le vent. De plus si vous la tenez pas bien, elle perd le focus. Après la tempête, vu que tout était nuageux sans soleil et sans constrate (tout est gris), la Cintiq que ce soit en photo ou en video nous sort des images très ternes. Pas terrible. Si par rapport à l’iPhone6, la Cintiq Companion fait grise mine, la camera s’en sort pas trop mal face à l’ancien APN Sony baroudeur.

Ci-dessous, iPhone6 à gauche et Cintiq Companion. Comme vous pouvez voir, l’image de Cintiq est très sombre et terne, mais l’iPhone6 a tendance a nous sortir des constrastes là où il n’ y en a pas.

cc-iphone6

Pareil ici. La photo  de la Cintiq Companion parait très fade, mais du point de vue réalité, elle est plus proche car il faisait vraiment lourd et sombre à ce moment.

cc-iphone62

Si vous voulez voir une image originale prise avec une Cintiq Companion, cliquez ici.
Si vous voulez voir une video originale prise avec une Cintiq Companion, cliquez ici.

On rappelle que les deux documents ont été pris à un moment où il n’y a pas de lumière. dans le cas contraire, avec une belle lumière, la photo et les videos sont jolis. Tout est gris après la tempête. Si le son dans la video est pourri, c’est normal… À noter qu’en video, les passages d’une zone éclairée à une zone sombre (en gros, vous faîtes un panorama dans une pièce intérieure sombre en filmant une fenêtre lumineuse à un moment) fonctionnent bien, c’est à dire que la caméra gère bien les changements et atténue l’obscurité et le trop plein de lumière. Comme la caméra atténue les contrastes, ce qui est un défaut dans un environnement unique sans lumière devient un avantage dans un environnement changeant. On ne peut pas tout avoir.

C’est la fin de la deuxième partie, vous aurez noté qu’à part les cameras 2M et 8M, on ne vous a pas gavé du chiffre. C’est volontaire. En général, on aurait du écrire que l’écran, c’est du  a-Si Active Matrix TFT LCD (IPS) et le processeur c’est du Intel® Core™ i-7-3517U avec une horloge à 1.9 GHz. mais on préfère écrire que l’écran est bien, la Cintiq Companion est lourde, les photos/videos quand il fait beau, c’est bien, quand il fait pas beau, c’est assez terne. C’est plus compréhensible.

4 réflexions sur “Mini test de la Cintiq Companion 2eme partie

  • 17 mars 2016 à 9 h 49 min
    Permalien

    Bonjour, et merci pour ce test.

    Le son à l’air catastrophique au niveau des haut-parleurs. Est-ce aussi le cas de la sortie casque ? Si on branche l’appareil sur la sortie ligne d’un ampli, peut-on imaginer avoir un bon son (quand même plus sympa de bosser en musique) ?

    Dernière interrogation. Il semble que le bruit des ventilateurs soit gênant sur Companion 2. Est-ce le cas sur cette première version ?

    Merci.

  • 20 mars 2016 à 13 h 35 min
    Permalien

    On doit faire un mini tets sur la Cintinq Companion 1. Le son est nettement mieux mais sans être génial.

  • 21 mars 2016 à 12 h 18 min
    Permalien

    « On doit faire un mini tets sur la Cintinq Companion 1″… je pense qu’il faut comprendre la qu’il s’agit de la version 2 ? Je m’intéresse surtout à la version 1 et au bruit des ventilateurs en fonctionnement (en pleine charge et sur des tâches basiques comme lire un fichier son). Merci.

  • 21 mars 2016 à 22 h 00 min
    Permalien

    La Cibti Companion, ça fait pas de bruit à part quand c’est de la 3D. On trouve que ça fait moins de bruit que la Cintiq Companion 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.